Beffroi d’Arras, Mairie et les Boves

55
0
Que faire à Arras – Destination idéale pour un week-end français

Le Beffroi d’Arras se dresse fièrement et haut sur la place des Héros adjacente au magnifique hôtel de ville. Les travaux de ce monument classé ont commencé en 1463 et se sont achevés en 1554 près d’un siècle plus tard. A mi-chemin de sa construction, les travaux de construction de l’hôtel de ville ont commencé – cela n’a pris que quatre ans. En 1552, une aile Renaissance fut ajoutée à ce magnifique édifice de style flamand à la façade gothique ; une autre aile a été construite à l’époque de Napoléon III.

Les bâtiments ont été entièrement détruits pendant la Première Guerre mondiale.

Les habitants d’Arras, privés de la perte des magnifiques bâtiments, les ont reconstruits sur une période de 1924 à 1932. Reconstruits avec précision « brique par brique », ils sont une fois de plus les caractéristiques de beauté de cette magnifique ville.

De l’extérieur, l’hôtel de ville et le beffroi ont toutes les apparences d’être des bâtiments anciens – des arcs gothiques, des gargouilles grimaçantes, des embellissements d’or scintillant quel que soit le temps.

Mairie d'Arras

À l’intérieur de l’hôtel de ville, le décor est un mélange de restauration ancienne et de magnifique art déco – reflétant la tendance à l’époque de sa reconstruction. Notre guide a expliqué que les artisans d’Arras se sont regroupés, leurs compétences mises au travail pour recréer le bâtiment glorieux et tant aimé – peintres, menuisiers, sculpteurs et métallurgistes – des artistes qui ont laissé leur marque.

Mairie d'Arras

Faites le tour des salles de l’Hôtel de Ville et vous y trouverez de superbes exemples d’abat-jour et de poignées de porte art déco ; des fresques aux couleurs sourdes plus grandes que nature reflétant l’histoire d’Arras avec une touche art déco qui m’a rappelé un tableau de Breugel ; des panneaux de bois sculpté représentant le rat, symbole d’Arras, et des scènes de la vie quotidienne d’Arras à travers les âges, des anciens fermiers aux chauffeurs de camionnettes !

Mairie d'Arras

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le bâtiment est resté intact mais a été utilisé par les forces d’occupation comme bâtiment administratif – une plaque sur le mur d’une pièce indique que de la fin de 1940 à août 1944, quelque 200 fils d’Arras ont été condamnés à l’exécution dans ce chambre et des milliers d’autres ont été emprisonnés ou envoyés dans des camps de prisonniers.

Beffroi d'Arras

Les visiteurs peuvent monter au sommet du beffroi de 75 m via un ascenseur et des escaliers – pas pour les timides mais ça vaut vraiment le coup pour les vues magnifiques sur Arras, pour voir l’énorme cloche – ne soyez pas là quand ça sonne car c’est très fort – et le magnifique cadran de l’horloge.

Beffroi d'Arras

Sous l’hôtel de ville se trouve encore une autre découverte – celle-ci encore plus ancienne – Les Boves.

Arras les Boves

Les Boves sont une série de passages souterrains creusés au 10e Siècle. Une visite guidée révèle que ces passages ont un vaste réseau passant sous Arras et étaient utilisés par les riches marchands qui possédaient et vivaient dans les magnifiques maisons à pignons autour des places d’Arras. Manquant de place dans leurs propres maisons, ils stockaient leurs biens sous terre – certains d’entre eux l’utilisaient même comme une décharge – jetant des objets indésirables dans un trou dans leur sol et dans les cavernes profondes en dessous. Plus tard, les soldats alliés de la Première Guerre mondiale se sont abrités dans les tunnels avant la bataille d’Arras. De nos jours, les Boves sont utilisées du printemps à l’été pour accueillir des conceptions de jardins extraordinaires – pleines de plantes et de fleurs.

Faire le tour du Beffroi d’Arras, de l’hôtel de ville et de Boves – renseignements auprès de l’Office de Tourisme au rez-de-chaussée de l’Hôtel de Ville – comptez environ 1h30.

★★★★★

0
Les Pépites de France
WRITTEN BY

Les Pépites de France

L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.