Carnaval de Nice France – le Grand !

113
0
Carnaval de Nice France – le Grand !

Le Carnaval de Nice France est l’un des grands événements festifs au monde et il ne peut signifier qu’une chose : Rois du Carnaval, ficelles idiotes et choses fleuries… Margo Lestz revient sur l’histoire du Carnaval de Nice, les fameuses batailles de fleurs et pourquoi idiot la ficelle est si populaire lors de ce fabuleux événement sur la Côte d’Azur.

Chaque février à Nice, un roi différent vient en ville pour célébrer le carnaval et participer au défilé sur son propre char. Une débauche de couleurs, plus d’un millier de musiciens et danseurs du monde entier participent à cette fête fantastique pour chasser la morosité de l’hiver et souhaiter la bienvenue au printemps. Mais il n’en a pas toujours été ainsi…

Rois et défilés au Carnaval de Nice France

Carnaval de Nice FranceLe Carnaval de Nice est l’un des plus anciens au monde – les premiers registres établissent son existence en 1294 lorsque le comte de Provence profita des “jours joyeux du carnaval”. Au début, le carnaval ressemblait à une grande fête de rue non organisée – il n’y avait pas de parade en vue. Mais en 1830, le roi et la reine de Sardaigne (Charles-Félix et Marie-Christine) visitent Nice et la mairie organise le premier défilé carnavalesque en leur honneur. Le couple royal s’est assis sur le balcon de leur palais et a salué les dames et messieurs niçois éminents, vêtus de costumes élégants, qui défilaient dans des voitures décorées.

Cette parade eut un tel succès que les années suivantes, en l’absence du roi, les Niçois prirent de la paille et de vieux vêtements et se firent roi. Ils le placèrent sur le balcon du palais où il regarda avec approbation les réjouissances qui passaient. Puis, en 1882, ils décidèrent que ce faux roi devait participer à la procession.

C’est le début du défilé du carnaval moderne de Nice, toujours présidé par un personnage gigantesque et royal. Son arrivée sur le char royal signale le début des festivités. Chaque année apporte un roi différent qui définit le thème de l’ensemble de l’événement. En 2014, l’événement présente Sa Majesté, Roi de la Gastronomie, donc tous les chars auront quelque chose à voir avec la nourriture. Malheureusement pour Sa Majesté, son règne est bientôt terminé et la dernière nuit du carnaval, il est mis en mer sur un petit bateau et brûlé pendant que les carnavaleux célèbrent avec des feux d’artifice.

Même si le règne de Sa Majesté à Nice est court, son emploi du temps est chargé. Depuis plus de deux semaines, il y a des défilés tous les jours et tous les soirs. Le Roi du Carnaval de Nice surveille la file de chars décorés, entrecoupée de fanfares et de personnages costumés, tout au long du parcours du carnaval. Les aides du roi (les personnes sur les chars) lancent des confettis et des bonbons dans la foule et en retour, ils sont ciblés par des enfants avec des boîtes de ficelle idiote.

Vivez le carnaval de Nice en vidéo :

Confettis et ficelle idiote au Carnaval de Nice

Une chose à laquelle vous ne pouvez pas échapper au carnaval est la ficelle idiote, cet aérosol qui envoie des banderoles mousseuses qui collent à tout mais sont faciles à enlever. Cela peut être ennuyeux, mais c’est en fait la version moderne et une amélioration d’une tradition de longue date. Dans les premiers carnavals, les gens se lançaient des objets : graines enrobées de sucre, confettis en plâtre, coquilles d’œufs remplies de suie ou de farine, œufs pourris, fruits et légumes. Ceux qui avaient une fenêtre donnant sur le parcours du défilé s’approvisionnaient en “munitions” et bombardaient ceux qui se trouvaient dans les rues en contrebas.

Les masques et costumes portés pendant le carnaval ne devaient pas seulement cacher votre identité, mais aussi protéger votre visage et vos vêtements de tous ces objets volant dans les airs. Certains masques étaient même en fer pour une protection supplémentaire. De nos jours, jeter des œufs, des légumes et du plâtre est, heureusement, tombé en désuétude, nous laissant avec des confettis en papier inoffensifs et une ficelle idiote et en grande partie sans masque.

Batailles de fleurs au Carnaval de Nice

Carnaval de Nice FranceAlors que ces premières mêlées bruyantes et lancées d’œufs se déroulaient dans la vieille ville de Nice, une autre bataille plus distinguée est née sur la Promenade des Anglais. En 1876 eut lieu la première “bataille des fleurs”. C’était un élégant défilé de calèches couvertes de fleurs, réservé à l’élite qui n’aimait pas se faire frapper avec des œufs et des légumes. On dit que la reine Victoria elle-même a participé, jetant des fleurs sur de jeunes soldats. C’était plus un spectacle avec des échanges de fleurs polis – pas vraiment une bataille.

La bataille de fleurs moderne est toujours un événement distinct du défilé du carnaval. Une procession de chars couverts de fleurs roule le long de la Promenade des Anglais, mettant en valeur la variété de fleurs cultivées dans cette région. Chaque char est tenu par des dames magnifiquement costumées qui inondent la foule admirative de fleurs colorées. Aujourd’hui, nous ne leur renvoyons pas normalement des choses, mais ils se font parfois attaquer par un enfant avec une boîte de ficelle idiote.

Même si le Carnaval de Nice a changé au fil des ans, il a conservé trois ingrédients historiques essentiels : un roi pour présider le défilé, des batailles bon enfant et beaucoup de fleurs épanouies.

Sites Web utiles : www.nicecarnaval.com et www.nicetourisme.com

Margo LestzMargo Lestz vit à Nice, en France, où elle aime se prélasser au soleil, étudier la langue française et bloguer comme thecuriousrambler. Margo dit “La vie n’est jamais ennuyeuse et j’apprends quelque chose de nouveau chaque jour… et il y a toujours des surprises”.

★★★★★

0
Les Pépites de France
WRITTEN BY

Les Pépites de France

L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.