Guide pour visiter Paris au printemps

740
0
Guide pour visiter Paris au printemps

“Quand le printemps arrive à Paris, le plus humble des mortels doit sentir qu’il habite au paradis” – Henry Miller

Paris est incontestablement une ville toute l’année. Mais le printemps a quelque chose de spécial. Paris au printemps est un cliché mais comme le meilleur des clichés, c’est aussi une expérience tangible. Voici notre guide pour visiter Paris au printemps…

Quand le printemps arrive à Paris

Restaurant Chez Julien quartier du Marais, Paris un jour de printemps ensoleillé

L’air est doux et chaud. Les rayons du soleil filtrent à travers les cerisiers en fleurs et illuminent les bouquets de glycines roses et violettes festonnant les clôtures, grimpant sur les vitrines et les portes. Les arbres qui bordent les boulevards et les avenues prennent vie. Les jeux de boules reprennent dans les parcs. Les endroits préférés de la ville commencent à se remplir de gens qui enlèvent leurs manteaux et s’installent pour regarder le monde passer depuis les terrasses de leur café préféré de Montmartre à Montparnasse. Les familles se promènent dans les parcs. Les bateaux de plaisance flottent sur la Seine sous les ponts et côtoient des monuments célèbres, la Tour Eiffel, la Conciergerie, le Musée d’Orsay.

Jour de printemps nuageux, chaises vertes lumineuses dans les jardins des Tuileries, Paris

Quand la pluie de printemps tombe, les gens disent, oh mais les marronniers sentent mieux sous la pluie. Le soleil se lève un peu plus tôt chaque matin. Le crépuscule arrive un peu plus tard chaque nuit. Et les couchers de soleil brillent de toutes les nuances de rose, du saumon pâle à l’orange brûlé, transformant la basilique du Sacré-Cœur du blanc pur au rose poudré.

J’aime Paris au printemps

Kiosques du XIXe siècle au marché aux fleurs Paris

Au marché aux fleurs à l’ombre de la grande cathédrale Notre-Dame, les vieilles dames déambulent dans les kiosques Belle Epoque choisissant des pots de fleurs pour décorer leurs rebords de fenêtres et balcons, jonquilles, muguet, roses miniatures et géraniums. Les vendeurs au marché retrouvent leur sommeil leur joie de vivre. Leurs doigts ne bleuissent plus avec le froid. Et dans la rue Mouffetard, les marchands de fruits disposent des bottes d’asperges et de fraises douces incitant les acheteurs à goûter au goût du printemps.

Vue de Montmartre, Paris

Les parcs publics et les jardins secrets se colorent. Les parterres de fleurs fleurissent, et les promeneurs font une pause sur les fameuses chaises vertes. Spectacles de marionnettes, guignol, retour et au Jardin du Luxembourg, des enfants aux yeux étoilés naviguent sur des barques en bois à travers le Grand Bassin. A proximité, des fleurs s’épanouissent dans de grands pots autour de la fontaine Médicis, commandée par Marie de Médicis, reine de France, vers 1630.

Les bouquinistes ouvrent leurs boîtes à livres le long de la Seine et sortent leurs piles d’affiches et de livres. Le soleil brille à travers les vitraux des églises, projetant un kaléidoscope de couleurs à l’intérieur des intérieurs frais.

Parc Clichy-Batignolles – Martin Luther King, 17e arrondissement pour aller avec cette boîte)

Fleur de cerisier à Paris au printemps

Fleur de cerisier au Parc Martin Luttering, Paris

La fleur de cerisier fleurit vers la mi-avril à Paris. Plusieurs parcs et jardins ont des rangées de cerisiers en fleurs dont le Parc Clichy-Batignolles – Martin Luther King, 17ème arrondissement et la Place Marcel Aymé. C’est juste à côté de la rue Norvins à Montmartre, où vous trouverez une statue de Dutilleul AKA ‘The Walker through the Walls’. Les rats de bibliothèque apprécieront le cerisier en fleurs devant la librairie Shakespeare & Co. près de la cathédrale Notre-Dame. Le Parc Monceau et les Jardins des Plantes sont également charmants.

Glycine poussant au restaurant Au Vieux Paris d'Arcole

Et si vous êtes fan de glycines, direction le restaurant Au Vieux Paris d’Arcole, rue Channoinesse. C’est à deux pas de Notre-Dame et c’est l’un des meilleurs endroits pour profiter des fleurs printanières qui se drapent sur le devant. La glycine ici a été plantée en 1946. Elle a même sa propre licence spéciale pour grandir !

Photos 1,5,6 par Nathalie Geffroy, photographe parisienne extraordinaire, retrouvez plus de ses superbes photographies sur : Instagram/nathparis et à nathparis.net

★★★★★

0
Les Pépites de France
WRITTEN BY

Les Pépites de France

L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.