A voir et à faire à Saint-Guilhem-le-Désert

171
0
A voir et à faire à Saint-Guilhem-le-Désert

Au coeur des Gorges de l’Hérault, dans le Val de Gellone, à seulement 40 km de Montpellier, vous trouverez, enclavé dans une vallée étroite, le petit village médiéval de Saint-Guilhem-le-Désert.

Saint-Guilhem-le-Désert est mieux approché depuis la route sinueuse du Grand Chemin Val de Gellone. Cette approche vous offre une vue imprenable sur la ville qui se trouve au sommet d’une colline. Lorsque vous partez, je vous recommande de passer par la rue principale de l’autre côté de la ville. Cette longue route est bordée de boutiques, de bistrots et d’ateliers d’artisans.

Officiellement l’un des plus beaux villages de France

Saint-Guilhem-le-Désert est un Plus Beaux Village de France (classement officiel des plus beaux villages de France). Au centre, la place principale abrite un imposant platane. A plus de 150 ans, on dit que c’est le plus grand platane de France. Tout autour, tables et chaises jaillissent des cafés qui bordent la place. C’est l’endroit idéal pour siroter du vin frais et grignoter des olives pendant que les cigales chantent.

Sur un bord de la place se dresse l’abbaye de Gellone. C’est l’une des plus anciennes églises romanes de France et un site du patrimoine mondial de l’UNESCO sur la route de pèlerinage du Camino de Santiago (Chemin de Saint-Jacques).

L’abbaye a été fondée en 804 par Guilhem, comte de Toulouse. Lorsqu’il s’installa dans cet endroit reculé, son cousin, le grand empereur Charlemagne, lui donna ce qu’on disait être une relique de la Sainte Croix. Cela faisait de l’abbaye une étape importante pour les pèlerins. L’abbaye bien conservée a un air de sérénité et il y a un petit musée derrière le cloître frais.

Un village de légendes

Guilhem a rendu la ville célèbre en battant un géant qui a élu domicile dans les ruines du château de la ville, accompagné d’une pie. Les habitants terrifiés ont demandé à Guilhem de les aider à se débarrasser du géant. Guilhem s’habille en servante et, cachant son épée, entreprend de tromper la bête. Mais il a été reconnu par la pie qui s’est envolée pour avertir sa compagne. Sûr de sa supériorité, le géant ignora la pie (bien sûr). Il s’est battu avec la «bonne» qui (bien sûr) a gagné. Et Guilhem a jeté son adversaire d’une falaise. Les habitants affirment que si de nombreux oiseaux sauvages vivent dans la région, personne n’a jamais vu de pie à Saint-Guilhem-le-Désert depuis ce jour !

Que voir à Saint-Guilhem-le-Désert

Autour de l’abbaye, un dédale de ruelles pavées étroites et sinueuses s’étendait de haut en bas de la ville vallonnée. En vous promenant, vous passerez le 12e siècle Tour des Prisons. Le long des rues, l’eau ruisselle d’anciennes fontaines. Certaines d’entre elles sont décorées de coquilles Saint-Jacques, l’emblème des pèlerins et de pittoresques maisons anciennes s’adossent chacune sous leurs toits de tuiles cuites au soleil.

Malgré son nom, vous ne verrez pas de désert, le nom vient du fait que peu de gens y vivaient il y a des siècles. Aujourd’hui, il y a un peu plus de monde, surtout pendant les mois d’été, bien qu’il compte à peine plus de 250 résidents permanents.

A deux pas du village, vous trouverez un autre monument incroyable – le pont médiéval du Diable qui s’élève au-dessus d’une gorge escarpée. La légende raconte qu’une fois de plus Guilhem en était le héros. Le pont prenait tellement de temps à se construire que Guilhem passa un pacte avec le diable. Le malin a accepté de faire le travail en échange de la première âme à traverser après l’achèvement. Guilhem envoya un chien traverser et le diable, dans un accès de dépit, essaya de détruire le pont. Cependant, il est tombé dans la gorge en contrebas qui est devenue connue sous le nom de Gouffre Noir (l’abîme noir). À ce jour, les pèlerins et les habitants qui traversent le pont jettent une pierre dans la gorge – pour garder le diable au fond !

Le château d’un géant

Enchâssés dans les collines se trouvent les vestiges d’une forteresse wisigothe. A côté se trouve un ancien chemin muletier, parcouru depuis des siècles par les pèlerins et faisant aujourd’hui partie d’une randonnée qui commence à la sortie du village par la rue du Bout-du-Monde – la rue du bout du monde. Faites un détour pour visiter les ruines du château des Géants, un endroit très paisible avec des vues fabuleuses.

Janine Marsh a visité Saint-Guilhem-le-Désert lors d’un Tour du Rhône CroisiEurope de Sète à Arles, qui comprend des excursions des destinations les plus emblématiques en cours de route.

★★★★★

0
Les Pépites de France
WRITTEN BY

Les Pépites de France

L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.