A voir et à faire à Saintes, Charente-Maritime

578
0
Dix choses à faire à Saintes, Poitou Charentes

Saintes dans le département de la Charente-Maritime, la Nouvelle Aquitaine (anciennement Poitou-Charentes) est une ville marchande depuis des temps immémoriaux. Les Romains l’appelaient Mediolanum Santorum – le bourg du peuple Santones. Si les Romains revenaient aujourd’hui, ils reconnaîtraient certainement certains des bâtiments. Et, ils apprécieraient sûrement le marché vraiment spectaculaire qui a toujours lieu à ce jour. Une visite ici fait une belle petite pause, et si vous êtes un amoureux de l’histoire, c’est une destination de rêve.

Il est préférable de visiter Saintes à pied ou à vélo (vous pouvez en louer un à l’extérieur de la gare). Il y a deux côtés distincts de la ville qui est séparée par le fleuve Charente. Mais assurez-vous de porter des chaussures confortables car c’est une ville vallonnée et il y a beaucoup à voir et à faire…

Vestiges romains

Quartier romain à Saintes, Charente, France, vide de monde et libre de grimper sur

Assis au Bar de l’Arc de Triomphe devant l’énorme arc romain de Germanicus au bord de la Charente, on se sent à mi-chemin entre cosmopolite et somnolent. Des palmiers bordent la terrasse lui donnant un petit air tropical.

Autrefois capitale romaine de l’Aquitaine, c’était l’une des villes les plus importantes de la Gaule. Les vestiges ici sont parmi les meilleurs de France, bien que l’arche du 1er siècle n’en fasse peut-être pas partie. Située au bout de la voie romaine, dite « Via Agrippa », elle marquait l’entrée d’un pont romain dans la ville.

Aujourd’hui, c’est certainement impressionnant, énorme en fait, et assez beau. Mais, dit Méribel mon guide, il a été démantelé en 1843 et remonté par Prosper Mérimée, un important écrivain, historien et archéologue français. Si vous regardez attentivement, vous verrez que certaines pièces ne correspondent pas tout à fait comme elles le devraient. Mais, c’est quand même très imposant.

Une fabuleuse arène romaine

Cependant, visitez les Arènes de Saintes et vous serez envoûté par le spectacle qui s’offre à vous. Il a été créé vers 50 après JC sous le règne de l’empereur Claudius. Bâtie au creux d’une vallée naturelle, elle est immense et incontestablement romaine.

Entouré de maisons, on y tombe presque par hasard par une route de banlieue ce qui le rend d’autant plus impressionnant. Parmi les nombreux vestiges romains que j’ai visités au fil des ans, celui-ci a un air d’authenticité irrésistible. Mieux encore, vous pouvez l’explorer à volonté.

Je suis entré dans les tunnels d’où les gladiateurs auraient émergé pour un accueil tumultueux, un peu comme lors d’un match de football. Il est très facile d’imaginer les sons et l’atmosphère et bien que les pigeons et les oiseaux y aient élu domicile, il y a vraiment une ambiance incroyable.

Il y a aussi les vestiges de thermes romains et un musée près de l’office de tourisme avec une impressionnante collection de vestiges exhumés dans et autour de la ville.

Églises et musées

Une de mes découvertes favorites fut la crypte romane assez secrète de l’église Saint-Eutrope sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle près des Arènes. Datant du XIe siècle, entrez par une porte sur le côté de l’église pour découvrir une chapelle souterraine assez extraordinaire dont certaines parties, pense-t-on, dateraient du VIe siècle. A l’intérieur se trouve un sarcophage de saint Eutrope, premier évêque de Saintes.

C’est sombre, silencieux et a une aura. C’est comme si rien n’avait changé ici au cours des siècles, ce que vous voyez aujourd’hui est ce que les premiers fidèles auraient vu il y a 1000 ans.

C’est une expérience assez mystique d’être dans la crypte plutôt sombre, silencieuse et enveloppante.

Une ville musicale

“Saintes” a dit Méribel “est l’un de ces endroits que les gens découvrent par accident” quand j’ai avoué que je ne savais presque rien de cette ville antique. « Mais, quand ils connaissent Saintes, poursuit-elle, ils en tombent amoureux et veulent toujours y revenir ».

Alors que j’étais assis dans la cour du monumentale Abbaye Aux Dames par une chaude soirée d’automne, en écoutant de la musique classique, je devais être d’accord avec elle. Cet endroit grandit vraiment sur vous plus vous apprenez à le connaître.

L’Abbaye romane Aux Dames est d’une architecture prodigieuse. Elle a été fondée en 1047, par Geoffroy Martel, comte d’Anjou, et son épouse Agnès de Bourgogne. Seules les dames les plus illustres de France ont été choisies pour y tenir le rôle d’abbesse. Lorsque vous y allez, faites une visite guidée avec une aide audio. Très original et très français, parfois c’est raconté par quelqu’un qui ressemble à Julie Andrews et parfois vous pensez que ce pourrait être Brian Blessed qui beugle et s’esclaffe, ce qui est étrange. Mais ça marche, surtout avec des éclats de musique classique partout. Vous découvrirez la riche histoire de l’Abbaye. Et de ses plusieurs résurrections – à un moment donné, Napoléon l’a transformé en écuries et en caserne. Aujourd’hui lieu de concerts et d’enseignement musical, c’est le cœur culturel de Saintes.

Se promener dans le cloître en écoutant Dvorak sur l’audioguide est le moyen idéal pour découvrir le passé et le présent de l’Abbaye, il y a un vrai sentiment de spiritualité.

Direction ensuite le joli petit café en terrasse pour une pause. Si vous y êtes un mercredi soir, vous allez vous régaler.

Le seul carrousel de ce type au monde

Vous découvrirez ce qui doit être le carrousel le plus bizarre, le plus pittoresque et le plus décalé jamais créé. C’est un croisement entre un vaisseau spatial et une fosse d’orchestre magique. Si Harry Potter adulte était un mélomane, ce serait son rêve devenu réalité. Il est dirigé par le chef d’orchestre Giles qui encourage les cavaliers à créer de la musique. Rares sont ceux qui peuvent y résister. Des instruments de musique géants à la pointe de la technologie, mais ressemblant à des contes de fées, enregistrent les sons émis par les cavaliers, de la harpe au tambour et au piano. Giles le mixe et le rejoue. C’est surréaliste mais tout à fait fascinant et personne ne s’en va sans un énorme sourire.

Chaque mois de juillet s’y déroulent les Académies Musicales de Saintes, 30 concerts en 9 jours. Dans ce cadre magnifique, je ne peux rien imaginer de plus parfait pour les mélomanes.

Ensuite, assouvissez votre faim au restaurant de charme Les Saveurs de L’Abbaye dans la cour juste devant la grande entrée de l’Abbaye. Excellent service, un menu de saison formidable et des desserts succulents!

L’un des meilleurs marchés de France

Femme à un étal de pain sur le marché de Saintes, France avec un vaste choix de pains

“Les gens viennent de loin à ce marché” dit Méribel alors que nous passons devant de vastes étals de poisson frais, de légumes, de pain artisanal, de fromages, de charcuterie et de toutes sortes de choses délicieuses. Le samedi est le meilleur jour pour y aller car en semaine, le marché se spécialise dans des produits spécifiques. Il est fermé le lundi – sauf le premier lundi du mois. Ce jour-là, le marché ressemble plus à une foire, immense, animée, animée et avec une ambiance de fête.

Profitez d’un pique-nique au Jardin Public. Il y a trois hectares de parterres et de jardins à l’anglaise, avec une petite ménagerie de chèvres et de canards. C’est un endroit idéal pour se détendre, vous pouvez voir le trafic fluvial, les bateaux amarrés sur les pontons en bois et admirer la cathédrale. Il y a aussi une belle ancienne orangerie dans le parc qui a été transformée en “salon de thé”.

Promenez-vous dans les rues piétonnes derrière le marché pour découvrir de superbes boutiques, bars, cafés et restaurants, parfaits pour passer une heure ou plusieurs.

Saintes est authentique, charmante et conviviale, à ne pas manquer…

Rester à: Hôtel Souvenirs de Familles. En face de la gare. Profitez de l’hospitalité française de la vieille école avec des hôtes charmants et sympathiques. Des chambres immenses, confortables et pas chères, c’est une base idéale pour explorer la ville.

Office de tourisme: Saintes-Tourisme.com ; Office de tourisme Infininement-Charentes.com

Visitez la ville voisine d’Angoulême, la capitale française de la bande dessinée, avec un art de la rue incroyable et des trésors dans sa cathédrale qu’il faut voir pour y croire…

★★★★★

0
Les Pépites de France
Publié par Les Pépites de France L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *