A voir et à faire dans l’Aisne en Picardie

298
0
A voir et à faire dans l'Aisne en Picardie

Le département de l’Aisne en Picardie est l’ancien berceau de la France. Sa capitale Laon était autrefois aussi la capitale de la France, et c’est le seul endroit au monde où le champagne est produit – en dehors du champagne. Découvrez une terre regorgeant de villes historiques, de paysages magnifiques, de villages pittoresques et de sites culturels monumentaux…

Laon une ville historique

Rue principale de Laon, banderoles accrochées en travers des rues

Le grand écrivain français Victor Hugo a dit un jour : “tout est beau à Laon”. Près de 200 ans après sa visite, il reconnaîtrait sa cathédrale et ses rues sinueuses d’anciens bâtiments – un nombre impressionnant de 84 monuments classés – et ressentirait sûrement la même chose.

Cette ville antique avec ses remparts et ses portes de pierre fut la capitale de la France du 8e à 10e siècles où Paris n’était encore qu’un village. Perché sur une colline à 180m d’altitude, le site est parfait pour la défense, et la reine Berthe au Grand Pied (l’improbable Berthe aux Grands Pieds), mère du grand Charlemagne, fit de Laon son siège de gouvernement. Ce n’est que lorsque Hugues Capet est proclamé roi en 987 que Paris devient la capitale. Laon reste cependant une ville religieuse importante et un centre d’apprentissage.

La cathédrale Notre-Dame, vieille de 800 ans, chef-d’œuvre gothique, domine la ville haute. Flanqué de deux magnifiques tours à tourelles, d’où regardent de gros bœufs de pierre. Ils sont un clin d’œil aux bêtes robustes qui ont traîné les pierres pour le construire et à la légende locale selon laquelle lorsqu’un bœuf épuisé est tombé au sol, un bœuf blanc a été envoyé par Dieu pour aider à transporter les pierres. La façade est finement sculptée et à l’intérieur il y a de belles 13e vitraux du siècle. Le son des moines chantant crée une atmosphère spirituelle.

Que voir à Laon

Ancienne entrée voûtée en pierre de la ville de Laon

Les rues autour de la cathédrale sont bordées de vieux bâtiments, tous englobés dans les remparts médiévaux d’où l’on a une vue magnifique sur la ville en contrebas et la campagne. Par temps clair, la vue s’étend jusqu’à la plaine de Champagne voisine.

Regardez attentivement certains des bâtiments et vous remarquerez des fossiles et des coquillages incrustés dans les murs. Ce sont des vestiges de l’époque où la région était sous une mer tropicale, il y a environ 65 millions d’années. Et de nombreux édifices sont inscrits aux monuments historiques dont l’office de tourisme qui se situe dans un bâtiment datant de 1167 et les souterrains de la Citadelle. Selon une légende, à la Cour du Change du XVIe siècle, anciennement connue sous le nom d’Hôtellerie du Dauphin dans la rue Sérurier, le roi Louis XIII séjourna une nuit d’orage en 1638. Lui et sa femme Anne d’Autriche avaient prié pour des enfants mais en vain. . Pourtant, cette nuit-là, Louis XIV est conçu. Mais ne regardez pas trop attentivement les dates, vous pourriez voir qu’il y a 13 mois entre la nuit où Louis XIII a séjourné et la naissance de Louis XIV !

Laon est aussi l’endroit où Abélard et Héloïse se sont rencontrés – le Roméo et Juliette de France. C’était une histoire d’amour tragique, l’étudiante, Héloïse tombant amoureuse du professeur, se mariant en secret et ayant un bébé contre la volonté de son oncle/tuteur. Les amants sont déchirés et elle est envoyée dans une abbaye tandis qu’il est castré sur ordre de l’oncle d’Héloïse. Vous apercevrez leur ressemblance dans le fabuleux street art qui illumine la ville.

Vous pouvez réserver des visites guidées à la mairie pour découvrir les nombreux secrets et charmes de Laon. Tourisme-paysdelaon.com

Familistère de Guise – un musée des plus insolites

Famililistiere de Guise, autrefois

Guise était autrefois une importante ville frontalière gouvernée par les puissants ducs de Guise. C’est maintenant un endroit plutôt endormi avec de jolies rues, un château en ruine et une église fortifiée superbement restaurée. Mais son attraction la plus célèbre est le monumental Familistère – un « palais social ».

Il a été créé par Jean-Baptiste André Godin, fondateur de la célèbre entreprise de poêles Godin. Il est né en 1817 dans l’Aisne, fils d’un serrurier et quitte l’école à 11 ans. A 17 ans il s’installe à Paris, apprend en autodidacte l’architecture. En 1840, il revient dans l’Aisne et se lance dans la fabrication d’un poêle en fonte qu’il a conçu. À ce jour, ils sont connus sous le nom de Godins en France et un nombre étonnant d’entre eux ont survécu, travaillant toujours à ce jour – j’en ai un moi-même !

Godin a fait fortune avec ses poêles et à son apogée son usine de Guise employait près d’un millier d’ouvriers. En 1856, ému par la détresse des conditions de vie ouvrières, Godin entreprend la construction du Familistère, un lieu où ses employés et leurs familles pourront vivre. Elle disposait également d’une crèche, d’une école, d’un lavoir, de commerces, d’un théâtre de 600 places et d’une piscine. Le bâtiment résidentiel monumental était basé sur le château de Versailles avec des appartements pouvant accueillir jusqu’à 900 personnes. C’était essentiellement une petite ville, et le tout à une courte distance de marche de l’immense usine. Il l’appelait un palais social.

Le palais social

Environ 75% de la main-d’œuvre y vivait avec sa famille. Il payait bien les ouvriers, environ 150 francs par mois et leur loyer n’était que de 8 à 12 francs. Il a fixé une journée de travail de 10 heures alors que la norme à l’époque était de 13 à 15 heures. Et a donné congé à ses ouvriers le dimanche. Il a créé un syndicat ouvrier qui a décidé des règles de l’usine via une série de comités.

Cela ressemblait à une utopie… Mais quand il mourut en 1888 après avoir perdu son fils unique 15 jours auparavant, la direction de l’usine tomba entre les mains des comités et sans son influence, tout s’écroula alors que les luttes intestines et les désaccords prirent le dessus.

L’armée allemande occupa le site de 1914 à novembre 1918. Elle transforma le théâtre en prison, le palais central devint hôpital militaire et détruisit une partie des bâtiments.

Le projet Utopia a commencé en 2002 pour restaurer le palais et les bâtiments restants. C’est un triomphe. Vous pouvez visiter un appartement, faire une visite guidée, visiter le théâtre et la piscine et découvrir ce conte extraordinaire. Il y a un café sur place et une super boutique où vous pouvez acheter des produits Godin. Familistère.com

Saint-Quentin – éblouissant Art Déco

Buffet de gare, Saint Quentin

Né en France, l’Art Déco a commencé en 1908 – une fusion d’art d’influences diverses : l’antiquité, le cubisme, les arts d’Afrique et d’Extrême-Orient.

Saint-Quentin a traversé beaucoup de choses. Fondée par les Romains, c’était un important centre commercial médiéval. Elle a été envahie, conquise, assiégée et finalement pratiquement détruite pendant la Première Guerre mondiale – la Grande Guerre comme l’appellent les Français. Reconstruite dans les années 1920, elle compte de nombreux bâtiments Art Déco dont l’extraordinaire gare ferroviaire où circulaient des trains dès 1850. Elle devient un site incontournable dans les années 1940 lorsque Saint-Quentin repasse sous contrôle étranger et que la ville devient le siège de la 2e armée allemande.

Visitez maintenant et vous trouverez une ville extrêmement culturelle avec 9 musées et des bâtiments extraordinaires.

Le buffet de la gare, classé monument historique, est un pur art déco avec des murs et des meubles recouverts d’argent doux et de mosaïques dorées scintillantes aux accents rouge vif, fleuries et vitraux du paquebot normand. De la gare, c’est une courte promenade à travers le canal jusqu’à la ville. Construit en 1801, c’était le premier canal au nord de Paris et inauguré par Napoléon en reconnaissance de son importance pour la France.

Dans la ville, l’ambiance Art déco est omniprésente. Il y a quelques 3000 bâtiments qui présentent le style Art Déco dont 300 sont classés aux Monuments Historiques. Cela comprend l’office de tourisme où vous pouvez réserver un audioguide et une carte routière.

Musée des Beaux-Arts Saint Quentin

Quoi que vous fassiez ne manquez pas le Musée des Beaux-Arts Antoine Lécuyer qui est selon moi la star de la ville. Il y a une superbe collection de pastels de Maurice Quentin de la Tour, connu comme le “Roi des Pastels”, un artiste qui “s’est penché sur l’âme” de ses sujets et a ensuite capturé leur ressemblance avec des pastels d’une manière jamais vue auparavant ou puisque. Malheureusement, tous les pastels n’étaient pas sortis lors de ma visite, mais suffisamment pour que je puisse être complètement émerveillé. Destination-saintquentin.fr

4 incontournables de l’Aisne

Vignobles de Champagne, Chateau Thierry, Picardie

Vignobles champenois en Picardie !

Château-Thierry dans l’Aisne est le seul endroit au monde hors champagne où l’on fait du champagne. Il y a des caves datant du 12ème siècle et 400 vignobles produisant du Champagne. Visitez Champagne Pannier pour une visite et une dégustation et pour faire le plein de leur superbe fizz. champagnepannier.com

Jardin Viel Maison

Jardin Viel Maisons, Aisne

Il y a 16 sections dans ce magnifique jardin privé et il est différent à chacune des quatre saisons. Au loin, vous pourrez entendre les cloches de l’église du village, apercevoir pics et oiseaux sauvages et flâner à volonté pour profiter de la superbe plantation. Réserver à l’avance: jardins-vielsmaisons.net

Chemin des Dames

Pendant la Première Guerre mondiale, le Chemin des Dames était une position de première ligne où se déroulaient de violents combats. Il y a une carrière souterraine appelée ‘La Caverne du Dragon’ qui a été transformée en caserne de l’armée. Aujourd’hui, vous pouvez visiter les galeries et voir la chapelle, le poste de secours, le poste de commandement et le no man’s land qui témoignent de manière émouvante de la vie des soldats – français et allemands – qui ont combattu et vécu, parfois même côte à côte, dans l’enceinte. de la caverne et de la campagne environnante. chemindesdames.fr

Château de Condé

Château de Condé, Aisne

Autrefois résidence des princes de Condé et toujours habité, ce château glorieux a été transformé en joyau de la Renaissance au 16e siècle pour Louis de Bourbon. Somptueusement décoré avec de magnifiques jardins, il vaut bien une visite. chateaudeconde.com

En savoir plus sur le site du tourisme de l’Aisne : jaimelaisne.com

★★★★★

0
Les Pépites de France
WRITTEN BY

Les Pépites de France

L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.