Connaissez-vous le parc naturel régional Loire Anjou Touraine ?

114
0

Entre Tours et Angers : Le parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine couvre 116 communes du Maine-et-Loire et de l’Indre-et-Loire. Il s’est construit autour de la reconnaissance d’un patrimoine culturel et naturel, qu’il sauvegarde et valorise en collaboration avec ses collectivités membres et d’autres partenaires.

Le territoire du Parc, situé entre les anciennes provinces d’Anjou, de Touraine et du Poitou, a longtemps été au centre de conflits et de rivalités. Sa situation stratégique le long de la Loire, ses terres fertiles et son climat tempéré lui ont valu d’être l’objet d’admiration pendant des siècles. Les villages et les villes de la région témoignent des guerres qui les ont opposées ainsi que d’une prospérité passée : châteaux forts et fortifications rencontrent de riches vignerons ; ports, résidences…

Saumur et Chinon, toutes deux désignées Villes d’Art et d’Histoire, sont deux villes qui partagent un certain nombre de points communs : toutes deux sont situées au milieu d’un fleuve (la Loire pour l’une, la Vienne pour l’autre) ; elles sont construites sur la crête d’une montagne sur laquelle est érigée une forteresse. Ce sont aussi deux capitales du vin, qui possèdent chacune un patrimoine architectural important et impressionnant.

Le Parc Loire-Anjou-Touraine compte également trois “Plus Beaux Villages de France” (Crissay-sur-Manse, Candes-Saint-Martin, Montsoreau), ainsi qu’une série de “Plus Beaux Détours de France”, de “Petites Cités de Caractère” et de “Villages de Charme”.

De nombreuses villes ont été (ou sont) entourées de murs en raison des luttes de pouvoir des grands seigneurs locaux, puis des batailles entre les rois de France et d’Angleterre et enfin des guerres de religion. Il reste peu de traces des murailles de Chinon, Doue-la-Fontaine, Montsoreau et Azay-le-Rideau et des vestiges des murailles de Crissay-sur-Manse, Le Puy-Notre-Dame , et Beaufort-en-Vallee. On peut toutefois encore admirer les murs de Saumurand et surtout de Montreuil-Bellay. Pendant des décennies, les villes sont restées dans les murs de l’époque médiévale. Ce n’est qu’à partir du 18ème siècle qu’elles ont pu commencer à s’étendre au-delà des murs de la ville.

Les villes et villages du Parc ont généralement des racines très anciennes qui remontent au Haut Moyen Âge, voire à l’époque gallo-romaine. Cependant, deux d’entre eux ont été construits à partir de rien à la fin du siècle. Le Cardinal de Richelieu a donné son nom à une ville, qui a été construite par son ordre entre 1631 et 1642. Deux siècles plus tard, La Menitre était une ville. La Menitre a été construite sur le même modèle de “cité idéale”.

A visiter dans la région

Bioparc – Zoo de Doué-la-Fontaine

Les plus de 1500 animaux ont pu retrouver un environnement naturel extraordinaire dans le zoo troglodyte le plus naturel du monde ! Dans un véritable labyrinthe naturel de plantes et de minéraux avec une climatisation naturelle, les tunnels vous transporteront d’un endroit à l’autre. Les animaux vivent dans des espaces de taille XXL. Si vous prenez votre temps pour explorer leur territoire, vous serez béni. En regardant les vidéos, prenez note de leur comportement naturel Il n’est pas nécessaire de s’entraîner, profitez du spectacle de la nature !

Château et Jardins du Rivau

Loin des châteaux traditionnels, au Rivau, tous les sens sont en éveil : il y a environ 500 espèces de roses parfumées, un potager à couper le souffle, des œuvres d’art monumentales dans les jardins et une scénographie sonore pour découvrir le quotidien des villageois du Moyen Âge.

Le Mystère des Faluns

Dans le village de Doué-la-Fontaine, cité de la rose riche d’un patrimoine troglodytique souterrain, vous allez vivre une expérience féérique dans un lieu unique. Classé « site environnemental remarquable », le site des Perrières est constitué de plusieurs galeries souterraines, hautes de 15 à 20 m.

Abbaye Royale de Fontevraud 12e -19e

Fondée en 1101 aux confins de l’Anjou, de la Touraine et du Poitou, Fontevraud doit sa puissance aux Plantagenêt et à ses liens étroits avec Aliénor d’Aquitaine. Reine de France puis d’Angleterre, elle y passe notamment ses dernières années. Son gisant trône au cœur de l’abbatiale aux côtés de ceux d’Henri II Plantagenêt et de Richard Cœur de Lion.

Château de Saumur, 12e-15e

Surplombant le cœur historique de la ville, profitez du remarquable panorama sur la Loire et sa vallée, classée au patrimoine mondial par l’Unesco. Cheminez sur les remparts à redans et bastions construits sous le gouvernorat protestant de Philippe Duplessis Mornay à la fin du 16e siècle.

★★★★★

0
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.