Facteur français qui a passé 33 ans à construire un château avec des galets

1142
0
Facteur français qui a passé 33 ans à construire un château avec des galets

A la fin du 19e Siècle, un facteur français a construit un palais à lui tout seul en utilisant des cailloux qu’il a ramassés sur son tour de poste – un grand excentrique français.

Ferdinand Cheval (né en 1836) se forme brièvement comme apprenti boulanger puis devient facteur dans sa commune d’Hatuerives, Drôme (Auvergne, Rhône Alpes).

Un jour de 1837, sur son tour de 18 milles qu’il faisait à pied, il trébucha sur une pierre et la ramassa. C’était une épiphanie pour Cheval; il a dit plus tard que la seule pierre a commencé un rêve pour construire un palais, un château de rêve, son palais idéal.

Il écrivit plus tard : « Je voulais connaître la cause. Dans un rêve, j’avais construit un palais, un château ou des grottes. Je n’en ai parlé à personne de peur d’être ridiculisé et je me suis senti ridicule moi-même… Je me suis dit : puisque la nature veut faire la sculpture, je ferai la maçonnerie et l’architecture.

cheval-au-travail-3

Palais en France construit par le facteur Cheval

Il n’avait aucune expérience en architecture ou en construction mais Cheval a commencé son projet dans le jardin où se trouvait sa maison. Chaque jour, il ramassait des pierres sur sa tournée, les achetait chez lui dans ses poches et commençait à créer son rêve.

Finalement, il a commencé à prendre une brouette lors de sa tournée afin de pouvoir collecter plus de pierres pour créer plus de murs et de structures.

Pendant 33 ans, Ferdinand Cheval a passé tout son temps libre à créer seul son chef-d’œuvre, un château imaginatif de 24 m orné de statues et sculptures fantaisistes, d’animaux exotiques, de piliers, de contreforts et de grottes.

cheval-avec-son-chef-d'oeuvre

Il l’a finalement terminé en 1912 et depuis, les gens admirent ce bâtiment fantaisiste.

cheval-palais-ideal-1jpg

Cheval voulait y être enterré mais il n’y était pas autorisé alors à 78 ans, il entame un nouveau projet de construction de son propre mausolée dans le cimetière du village, lui permettant de rester proche de son travail pour l’éternité. Il meurt en août 1924.

cheval-mausolée

En 1969, le Palais Idéal, comme on l’appelle, devient monument historique. En 1984, il a été légué à la ville par la petite-fille de Cheval et est maintenant ouvert au public.

Toutes les photos grâce au site officiel de Palais Idéal du Facteur Cheval où vous pouvez trouver des détails sur la visite.

★★★★★

Les Pépites de France
Publié par Les Pépites de France L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *