Faire une croisière sur les marais Audomarois Saint Omer, Hauts de France

338
0
Faire une croisière sur les marais Audomarois Saint Omer, Hauts de France

Alors que vous conduisez vers le sud de Calais à la ville de Saint-Omer, vous passerez par les champs plats bas sur le chemin, vous ne pouvez pas vous empêcher de remarquer que le paysage local ressemble au quartier ouvert des Fens dans l’est de l’Angleterre .

Marais classés UNESCO

Dirigez-vous vers Clairmarais, qui repose en bordure des marais de l’Audomarais, au nord de la ville de Saint-Omer. Cette zone a commencé comme un vaste marécage, mais a été drainée au cours de 13 siècles de modifications du tracé de la rivière Aa. Comme pour les Fens en Grande-Bretagne, les travaux ont été menés par des experts néerlandais du drainage et ils ont laissé leur empreinte culturelle sur le district, tout comme ils l’ont fait en Angleterre.

Les Marais Audomarois qui en résultent s’étendent aujourd’hui sur 3700 hectares de terres habitables et cultivées reliées par des rivières navigables agréables à visiter. Le territoire est labellisé par l’UNESCO “Homme et Biosphère”. C’est beau, tranquille et abrite une faune et une flore rares.

Se balader dans des bateaux

À Clairmarais, vous trouverez la base d’une entreprise familiale ISNOR qui signifie Idées pour le Nord, pas de Calais. ISNOR propose des excursions en bateau locales combinées à des services de restauration et de restauration impeccables. Le propriétaire Monsieur Leleu est toujours là et veille à ce que chaque visiteur soit bien accueilli. J’ai rejoint l’une de ses croisières sur un bateau ouvert en chêne de fabrication locale: un «Bacove». Moi et les autres « marins » avons été divertis avec de nombreuses quantités d’apéritifs et de riches amuse-gueules alors que nous naviguions doucement le long des pâturages verts le long de l’itinéraire choisi.

Faune et légumes succulents

Le Bacove, équipé de moteurs très silencieux et propres pour préserver le milieu naturel environnant, était piloté par l’un des fils de Monsieur Leleu. Notre croisière a duré environ 90 minutes et il y avait beaucoup à voir et à apprécier. Pratiquement toute la région repose au niveau de la mer et la terre est très fertile. Dans notre barque à fond plat, nous avons rencontré un certain nombre de maisons familiales assez isolées mais frappantes le long des berges. Beaucoup avaient des jardins potagers bien approvisionnés et fournissaient des étals pour vendre leurs produits au bord de l’eau. Ils nous ont tenté avec des haricots et des oignons fraîchement cueillis, de somptueux légumes verts, des tomates et des fruits. Vous pouvez simplement arrêter votre bateau et acheter comme vous le souhaitez.

Nous avons vu beaucoup d’animaux sauvages le long de la route. Des oiseaux comme les Grèbes, les Sarcelles et les Widgeons avaient fait leurs maisons et leurs nids parmi les hauts talus herbeux au bord de l’eau. Des recherches sur leurs habitudes et leur nombre de reproducteurs sont menées par des étudiants du collège local de St. Omer.

Au fur et à mesure que nous progressions au-delà de la zone du canal central, les espaces de terres agricoles devenaient plus grands. Les légumes des terres agricoles ordinaires étaient cultivés à une échelle beaucoup plus industrielle.

ISNOR organise également des excursions dans les marais en catamarans de 50 places, en barques à rames et en canoës. La croisière apéritive est proposée sur les deux bacoves et dirigée le long de leur parcours par un maître de bateau fluvial diplômé.

Les visiteurs peuvent dîner dans l’excellent restaurant terrestre, La Baguernette, que je recommande vivement, absolument délicieux !

Les prix sont très raisonnables, renseignez-vous sur www.isnor.fr

Bob Lyons est un ancien pilote devenu écrivain et francophile

★★★★★

0
Les Pépites de France
Publié par Les Pépites de France L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *