Iles dans le ciel – Cévennes et Grands Causses

151
0
Iles dans le ciel – Cévennes et Grands Causses

Le territoire spectaculaire des Causses et des Cévennes dans le sud-est de la France, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et comprenant quatre départements : l’Aveyron, le Gard, l’Hérault, la Lozère dans deux régions : Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.

La campagne exquise des Cévennes, au sud-est du département de la Lozère, offre une frontière entre le climat parfois brutal des montagnes du nord et le climat méditerranéen plus doux du sud. C’est aussi là que les rivières choisissent de couler vers le nord-est vers l’Atlantique ou vers le sud vers la Méditerranée.

Culminant à 1 699 m et enneigé l’hiver, le Mont Lozère – surnommé « la Montagne des Sources » – se pare de bruyère pourpre à l’automne. Le ski de fond est populaire sur la montagne au Mas de la Barque et au Bleymard-Mont Lozère tandis que l’été amène des hordes de randonneurs sur les magnifiques sentiers de randonnée.

Des rivières et des ruisseaux tumultueux se précipitent dans des ravins profonds et accidentés. Des hêtres, des plantations de sapins, des chênes et, ce qui est important pour la cuisine locale, des bosquets de châtaigniers – connus localement sous le nom d ‘”arbres à pain” – parsèment les collines escarpées et arides, dont les pentes soigneusement en terrasses permettaient la culture de mûriers – ‘` L’arbre d’or ” – nécessaire à l’industrie de la soie sur laquelle s’étaient autrefois bâties les fortunes locales.

De jolis petits hameaux poussent apparemment sur la roche elle-même. Chaque détour de route produit de nouveaux plaisirs, notamment le long de la Corniche des Cévennes, qui serpente entre Florac et Saint Jean-du-Gard.

Chemins de pèlerinage des Cévennes

Sur la montagne, les cloches des églises attirent toujours les visiteurs, tout comme les pèlerins perdus dans les tourments dans les temps anciens, tandis qu’un essaim de communautés artistiques lâches a transformé la région en un Eldorado pour les peintres, sculpteurs et autres créateurs.

Des tribus anciennes ont prospéré ici. Les Cévennes abritent le deuxième site de menhirs de France après ceux de Bretagne. Autrefois un bastion protestant, la région a connu de nombreux conflits pendant les guerres de religion en France.

Le Tarn naissant prend naissance sur les flancs lisses du Mont Lozère, glisse sous les arches du Pont de Montvert, puis passe en eaux vives devant Ispagnac, creusant furieusement son chemin sur le karst calcaire.

Ce processus, qui a commencé il y a des millions d’années, a créé le parcours vraiment spectaculaire des Gorges du Tarn, officiellement classé « Grand Site Naturel Classe ».

53 kilomètres remarquables sillonnent le Rozier en passant devant l’imposant Château de Castelbouc et le ravissant village fluvial de La Malène.

A 100 mètres sous terre, les grottes de l’Aven Armand, découvertes en 1897 par Louis Armand, abritent plus de 400 stalagmites, dont la plus grande connue au monde.

Hauts plateaux des Cévennes

Au cours de son parcours, le Tarn a créé des îles dans le ciel, les magnifiques Grands Causses, des hauts plateaux encore moins peuplés (à peu près pairs au kilomètre carré) que le reste de cette région peu peuplée.

Le plus grandiose des Causses est Sauveterre, au nord ; au sud il y a Méjean. Les deux sont vraiment spectaculaires. Il y a des grottes impressionnantes ici, comme la grotte exceptionnelle de Dargilan.

Au sud du département, la Jonte suit un itinéraire plus secret mais qui n’en est pas moins spectaculaire. Si vous ne le trouvez pas, demandez aux vautours qui tournent langoureusement en rond – ils connaissent le chemin.

Largement reconnu comme l’un des plus beaux fleuves d’Europe, le Lot est le plus spectaculaire depuis sa source à 1 214 m d’altitude au pied du Mont Lozère et sur son passage est/ouest à travers le département de la Lozère sur 90 km pour rejoindre le lointain -au large de la Garonne, à seulement 29m d’altitude, après un parcours de 481km.

Merveilleux cours d’eau des Cévennes

Mende, chef-lieu attractif et historique du département, est située sur cette magnifique voie navigable, qui peut être traversée ici sur un magnifique pont du XIIe siècle, surplombé par l’imposante et grandiosement nommée Basilique Notre-Dame et Cathédrale Saint-Privat.

Des joyaux architecturaux exceptionnels abondent le long de la vallée – des maisons anciennes, des châteaux puissants et des églises imposantes se disputent l’attention. Prenez le temps de visiter le site et admirez les impressionnants intérieurs voûtés en berceau ainsi que les façades peintes distinctives qui sont un élément unique du style architectural local.

Le long de la vallée se trouvent de petites fermes fertiles, de charmants villages et de petites villes, telles que Bagnols les Bains, Chanac et La Canourgue, cette dernière accueillant chaque printemps un festival coloré des célibataires. Au total, 22 communes sont reconnues comme faisant partie du Pays d’art et d’histoire de la Haute Vallée du Lot.

L’architecture est un pôle d’attraction majeur dans tout le département, solidement bâtie à partir de pierres extraites localement – ​​calcaire sur les plateaux des Causses, schiste dans les Cévennes et granit dans l’Aubrac et la Margeride. Les villages de la Lozère sont à juste titre reconnus comme étant parmi les plus beaux de toute la France.

Distinction convoitée

Deux d’entre eux ont reçu formellement la distinction convoitée de l’association « Plus Beaux Villages de France » : Saint Enemie, niché au cœur des Gorges du Tarn depuis le VIe siècle, et le village historique fortifié de La Garde Guérin.

Bien d’autres seraient dignes d’une telle reconnaissance : Pont de Montvert, où coule le Tarn naissant ; Florac, qui siège avec son imposant château aux portes du parc national des Cévennes ; Langogne, avec sa forêt de toits rouges ; Nasbinals, avec ses solides maisons de granit et de basalte regroupées autour d’une pittoresque église romane.

A cinq minutes de l’autoroute A75 se trouvent les étapes “villages étapes” de La Canorgue et d’Aumont-Aubrac, tandis que les deux “perles vertes”, Saint Chély d’Apcher et Marvejols sont également à ne pas manquer.

Plus d’informations sur cette région spectaculaire :

Lozère – le « Grand Pays » de France

Loisirs en Lozère – hors des sentiers battus dans la spectaculaire région du patrimoine mondial de l’UNESCO dans le sud-est de la France

Les derniers chevaux sauvages de France – Parc National des Cévennes

La Lozère – un paradis pour les gourmands – du fromage et du miel à la tradition de la transhumance

www.lozere-tourisme.com

Par Roger St Pierre

★★★★★

0
Les Pépites de France
WRITTEN BY

Les Pépites de France

L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.