Jean Cocteau sur la Côte d’Azur

45
Jean Cocteau sur la Côte d'Azur

Jean Cocteau était vraiment un artiste aux multiples talents. Il se considérait comme un poète, mais il était aussi romancier, dramaturge, réalisateur, scénographe, peintre et céramiste – un vrai touche-à-tout et plusieurs trésors de Jean Cocteau se trouvent sur la Côte d’Azur…

Jean Cocteau sur la Côte d’Azur

Jean CocteauCocteau est né en 1889 près de Paris et a passé la majeure partie de sa vie dans et autour de cette région. La vie de Jean a commencé difficilement; quand il avait neuf ans, son père s’est suicidé. Le jeune Jean n’excelle pas à l’école, mais montre un talent pour l’écriture. À quinze ans, il quitte la maison et son premier livre de poésie est publié à dix-neuf ans.

Au début de la vingtaine, il fait la connaissance de nombreux artistes parisiens d’avant-garde de l’époque. Mais bientôt la Première Guerre mondiale a éclaté et beaucoup sont partis à la guerre. Jean a fait sa part en conduisant une ambulance pour la Croix-Rouge. Après la guerre, le Paris des années 1920 bourdonnait d’innovation artistique et Jean était en plein milieu : écrivant, concevant et réalisant à sa guise. Malheureusement, en 1923, il était devenu accro à l’opium, mais même cela n’a pas arrêté sa créativité. Il a écrit l’un de ses livres les plus célèbres, Les Enfants Terriblesen une semaine lors d’une cure de désintoxication.

Dans ses dernières années, il a passé une grande partie de son temps dans le sud de la France, et entre Nice et Menton, il y a cinq grands sites Cocteau qui ne demandent qu’à être découverts.

Commençons par Menton où se trouvent trois sites pour l’amateur de Cocteau :

Musée Jean Cocteau, collection Séverin Wunderman

Ce musée a ouvert en 2011 pour abriter la collection du collectionneur américain Séverin Wunderman. Wunderman a acquis l’art de Cocteau tout au long de sa vie et a fait don de 1 800 pièces (dont 990 de Cocteau) à la ville de Menton. Pour exprimer leur gratitude, la ville a construit un musée pour abriter la collection et a fait de Wunderman un citoyen d’honneur.

2 quai de Monléon ; Ouvert de 10h à 18h sauf mardi et jours fériés : Plus d’infos : www.tourisme-menton.fr

Musée du Bastion

Ce bâtiment était une tour désaffectée d’un fort du XVIIe siècle lorsque Cocteau l’a repéré et a obtenu l’autorisation d’en faire un petit espace d’exposition pour son travail.

Bastion-Menton-Cocteau

Vieux Port; Ouvert de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00. Fermé les mardis et jours fériés. L’entrée est incluse avec le billet pour le musée Wunderman. Plus d’infos sur le Musée du Bastion Cocteau

Salon du Mariage à l’Hôtel de Ville de Menton

En 1958, le maire de Menton demande à Cocteau de décorer le salon des mariages de l’hôtel de ville. Et il l’a fait! Toutes les surfaces sont couvertes par ses œuvres : murs, plafond, meubles, rideaux, tapis en peau de panthère, luminaires…

La photo du haut représente un couple fiancé portant un couvre-chef traditionnel. Le capelan (chapeau) de la femme représente également le soleil de la riviera, et l’homme, dont l’œil est en forme de poisson, arbore un bonnet de pêcheur rouge. Le bleu derrière eux représente la mer.

Hôtel de Ville – Place Ardoïno ; Fermé le week-end; Pour plus d’informations sur la salle des mariages, cliquez ici

Le prochain trésor Cocteau le long de la côte se trouve à Saint Jean Cap Ferrat :

Santo Sospir – Saint Jean Cap Ferrat

Santo-Sospir

Santo Sospir est une villa entièrement décorée par Jean Cocteau. Lorsqu’une amie l’a invité à venir séjourner une semaine dans sa maison de vacances, il est venu et est resté onze ans ! Il a recouvert toutes les surfaces de cette villa de sa décoration. En savoir plus sur cette histoire incroyable : L’artiste qui est venu dîner et n’est jamais parti

14 avenue Jean Cocteau ; Visites sur réservation uniquement : email : santosospir@aliceadsl.fr ; Pour plus d’informations sur Santo Sospir, cliquez ici

Villefranche-chapelleEt le dernier, mais non le moindre : un petit bijou dans Villefranche sur Mer:

Chapelle des Pêcheurs – Villefranche sur Mer

Cette petite chapelle du XIVème siècle est dédiée à Saint Pierre, patron des pêcheurs. Dans les années 1950, lorsque Cocteau l’aperçoit, il sert de dépôt de filets de pêche et de siège à l’association des pêcheurs. Avec leur permission, il recouvre les murs intérieurs de ses dessins représentant saint Pierre, la mer, les pêcheurs et la vie locale. Il a également décoré l’extérieur.

1 Avenue Sadi Carnot ; Fermé le mardi; Horaires de 10h00 à 12h00 et de 15h00 à 19h00 au printemps et en été; Et de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 en automne et en hiver; Entrée : 3.00€Ces sites valent vraiment le détour, alors si vous êtes dans le coin, ne les manquez pas.

Margo Lestz vit à Nice, en France, où elle aime se prélasser au soleil, étudier la langue française et écrire. Margo dit “La vie n’est jamais ennuyeuse et j’apprends quelque chose de nouveau chaque jour… et il y a toujours des surprises”. Margo blogue sur curieuxrambler.com et est l’auteur de Curieuses histoires de Nice, France et Fêtes et traditions françaises.

Les Pépites de France
RÉDIGÉ PAR

Les Pépites de France

L'équipe des Pépites de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.