La grosse baloche pour faire de bonnes bamboches strasbourgeoises

1613
1

La grosse baloche ? Pardon ? 

Si vous êtes intrigués par le nom de ce bar, nous aussi, et c’est pour a qu’on a poussé la porte de l’établissement de Régis. Au cœur du quartier strasbourgeois, on y a bu un cocktail à base de schnaps, de pomme et on s’est régalés. Régis nous raconte l’histoire de ce nom plus qu’original.  L’établissement s’appelait à l’origine La Grosse Bertha. Ils en ont gardé les initiales, et séduits par la définition de baloche : « fête au cours de laquelle les autochtones s’imbibent de gnôle comme des éponges, avant d’aller s’essorer au bas d’un réverbère pour mieux se remplir à nouveau. », fièrement affichée sur les tables, ils l’ont renommé.

Manger, boire, rencontrer du monde : ne cherchez plus, c’est à la belle baloche

Alors qu’est-ce qu’on y fait dans cette belle baloche ? On peut y manger, y boire, y faire la fête, y prendre le petit-déjeuner, le repas. On a envie d’y rester du matin au soir ! L’équipe est très accueillante : Anne-Sophie, William, JD, Pim, Alex et Régis. Régis possède le Binchstub, où il propose des tartes flambées, et a réalisé ses envies de diversification avec la grosse baloche. Parce que, comme il dit, « il faut une sacrée paire de c**** pour ouvrir pendant le covid ». Il faut croire que le courage requis a payé.

Donc entre le pâté de campagne, la saucisse fermière, les cornichons, les croissants, la vin nature, bio ou la bière Perle, on s’y retrouve forcément. Le petit-déjeuner propose un schnaps, comme le veut la tradition ouvrière alsacienne. On peut aussi y grignoter des « frichtis », un peu des tapas, à l’alsacienne.

Exemple d’utilisation : « le samedi soir, au lieu d’aller dans des baloches bucoliques à la rencontre d’échansons « grillards ».

Des rencontres, on en fait à la grosse baloche. C’est un bistrot de quartier où l’on peut boire et manger des produits fermiers en grande majorité bio ou nature pour les vins , souvent provenant de fermes aux alentours de Strasbourg. L’ambiance est décontracté, et on est pas à l’abri que ça parte envsoirée souvent déjantée. L’équipe est majoritairement constituée de personnes proches,  d’amis ou de connaissances et même parfois en extra de clients habitués qui viennent filer un coup de main. Comme quoi, on reste pas insensible quand on vient au bar de Régis, même l’équipe fait du charme, dans cette ambiance familiale. Ils travaillent en circuit court avec des petits producteurs qui viennent souvent rendre visite prendre l’apéritif, c’est un lieu de rencontres entre producteurs et personnes locales. Et si vous n’en n’avez pas eu assez, vous pouvez toujours aller déguster de vraies flam alsaciennes à la Binchstub !

En résumé, c’est un endroit incontournable si voulez connaître l’ambiance strasbourgeoise, et on vous assure que les strasbourgeois savent faire des soirées. C’est un grand oui de l’équipe des pépites !

★★★★★

1
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un commentaire sur “La grosse baloche pour faire de bonnes bamboches strasbourgeoises

  1. · 27 avril 2022 à 16h51

    Je me joins à tous les bravos !
    encore bravo Régis donc