Le guide de l’oenologue du Languedoc

504
0
Le guide de l'oenologue du Languedoc

Situé sur la côte sud de la France, le Languedoc est l’une des plus grandes régions viticoles du monde. La production annuelle équivaut à 1,8 milliard de bouteilles. C’est environ 30 % de la production de vin produit en France, et plus que l’ensemble de la production australienne. Le vin y est cultivé depuis le 5e siècle avant JC lorsque les Grecs ont introduit la vigne dans la région.

Les Romains rusés ont augmenté la production, sachant une bonne chose quand ils en buvaient. C’était aussi leur pratique de planter des vignes au fur et à mesure de leur expansion dans toute la France – ils mélangeaient du vin avec de l’eau car l’alcool tue les micro-organismes, ce qui a aidé à garder l’armée forte et en bonne santé. La production prolifique de vin ici ne signifie pas des vins de moindre qualité. Si vous n’avez pas goûté le vin du Languedoc, alors vous allez vraiment vous régaler, et si c’est le cas, alors vous êtes probablement déjà un fan, déclare Laurent Yung, expert en vin chez SomMailer, le club des vins français aux États-Unis.

Les vins du Languedoc

En termes de qualité, les vins du Languedoc sont considérés comme parmi les meilleurs au monde, notamment pour leurs vins rouges (environ 60%) et rosés (environ 19% et plus que toute la Provence). Cependant, les vins blancs, moelleux et effervescents de qualité ont le vent en poupe. Le Languedoc compte des cépages tels que la Syrah, le Grenache, le Mourvèdre, la Roussanne, la Marsanne et bien d’autres ! Et le domaine est le plus gros producteur de vins bio de France.

Beaucoup de vignobles sont de petites exploitations familiales qui remontent à plusieurs générations et la transmission du savoir fait partie de ce qui rend ces vins si spéciaux. La fermentation séparée des différents cépages – plus l’art de les assembler ensuite – et les méthodes culturales, façonnent les AOC du Languedoc, produisant des vins structurés et corsés.

Parmi les 23 appellations du Languedoc qui se déploient sur 40 000 hectares de vignes, aucun vin ne se ressemble. Le seul dénominateur commun depuis l’Antiquité est la Méditerranée. La Méditerranée est à remercier pour les hivers doux et lumineux, le roux des étés chauds et secs, le parfum de la garrigue et les vents porteurs d’air marin.

Vins de Saint-Chinian

Nichée au cœur de la région du Languedoc-Roussillon, l’appellation viticole Saint-Chinian (AOC Saint Chinian) est l’une des meilleures régions viticoles. Réparti sur quelque 3 300 hectares, il abrite 450 viticulteurs dont 110 caves et 8 coopératives. Il y a ici de riches cueillettes pour le connaisseur de vin, avec une abondance de cépages, d’assemblages et de processus différents. Historiquement produisant des rouges et des rosés mais plus récemment produisant également des blancs classés. Que vous soyez un buveur de vin sérieux et averti ou simplement un passionné qui débute son voyage œnologique, les vins de Saint-Chinian sont vraiment imbattables.

Un quartier historique avec de longs étés

Et qu’en est-il du domaine ? Le Languedoc comprend la ville romaine de Nîmes, avec des notes de Camargue et de Cévennes. La ville arty de Montpellier avec son patrimoine historique et Béziers, une ville qui a traversé 27 siècles d’histoire émaillée de périodes de prospérité, de révolte et de massacre. Narbonne, qualifiée de petite Rome, et inoubliable Carcassonne, dotée de la plus grande ville-forteresse médiévale d’Europe.

Il peut faire très chaud ici pendant les mois d’été. Les automnes et les printemps sont doux, bien que des gelées matinales soient parfois observées jusqu’au mois d’avril. Les hivers sont doux et ensoleillés avec des températures descendant à peine en dessous de 0°C. Les niveaux de précipitations sont faibles (parmi les plus faibles de France dans certaines communes). Le vent Tramontane est omniprésent, assèche les vignes et éloigne les maladies. C’est un climat idéal pour la culture de la vigne. Mais l’emprise de la Méditerranée est réduite à l’extrême ouest de la région. Dans les appellations Cabardès et Malepère notamment, le climat est de transition : l’atlantique doux côtoie l’intense méditerranée.

Le terroir du Languedoc

Et le terroir (ce mot français impossible à traduire qui fait référence au sol et aux conditions de croissance) diffère énormément à travers la région, en fonction des formations géologiques anciennes. Dans certaines parties des terrasses de galets lisses, de grès et de marne. Dans d’autres, vous trouverez des calcaires et des schistes, des sols argileux, des poudingues, des sols sablonneux, de la molasse, etc. Cela donne aux vins cultivés ici des qualités uniques et toute une gamme de goûts très différents. Les variations aromatiques sont innombrables, parfois même au sein d’une même appellation. Les sols jouent un rôle très important car ils dictent quel cépage est cultivé. Les raisins sont très pointilleux sur la rétention de chaleur et d’eau. Ils ont des préférences très exigeantes sur le type de sol qu’ils préfèrent ! Et en raison du large éventail de types de sols, le Languedoc-Roussillon peut offrir de nombreux vins différents pour plaire à chaque gorgée.

Achetez des vins du Languedoc avec SomMailier.comle French Wine Club aux USA, et bénéficiez de 10% de réduction sur votre première commande avec le code TGLF2022

★★★★★

0
Les Pépites de France
Publié par Les Pépites de France L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *