Le Panthéon monumental de Paris

851
0
Le Panthéon monumental de Paris

Le bâtiment monumental du Panthéon à Paris a été commandé par un roi pour être une église. Il est devenu un mausolée pour les citoyens les plus distingués de France. Et c’est l’un des plus beaux monuments de Paris. Voici pourquoi il devrait figurer sur votre liste des incontournables de Paris…

Histoire du Panthéon

Le Panthéon domine les toits de Paris

Lorsque le roi de France, Louis XV, a attrapé une fièvre si forte que les Derniers Rites ont été donnés, il a fait une promesse. Il a dit à sa maîtresse Madame de Pompadour que s’il guérissait, il construirait une église en remerciement. Il a récupéré et honoré sa promesse et a commandé une église pour rivaliser avec la basilique Saint-Pierre de Rome qui sera construite sur le site d’une ancienne abbaye médiévale.

La construction de l’église Sainte Geneviève, patronne de Paris, a été conçue par Jacques-Germain Soufflot. Il est devenu un chef de file dans le développement de l’architecture néoclassique et a conçu plusieurs bâtiments importants dont l’Hôtel-Dieu de Lyon.

Les travaux sur le Panthéon ont commencé en 1758. Cependant, au moment où il a été achevé en 1790, Louis XV était mort (1774) et la France était un monde différent, en particulier pour la famille royale. La Révolution française avait commencé l’année précédente et en 1791, il fut décidé de transformer le Panthéon en un mausolée digne des héros de la Révolution.

Le bâtiment du Panthéon

Intérieur du Panthéon, arcades, façades sculptées et carrelage au sol

Le Panthéon est l’un des édifices les plus impressionnants de la période néoclassique. A 83m de haut il est majestueux. La façade rappelle le Panthéon de Rome avec un imposant porche de colonnes corinthiennes. L’intérieur est richement décoré de mosaïques et de peintures représentant des scènes de l’Histoire de France. Les frontons présentent des sculptures de Pierre-Jean David d’Angers, patriote post-révolutionnaire. Et il est surmonté d’un vaste dôme.

Le Panthéon aujourd’hui

Statues disposées autour d'un dôme dans le Panthéon

Aujourd’hui, le Panthéon est un édifice civique. Il sert de lieu de repos à certains des plus grands citoyens français (principalement masculins), dont Voltaire, Jean-Jacques Rousseau, Victor Hugo, Emile Zola. Le 30 novembre 2002, six gardes républicains portent le cercueil d’Alexandre Dumas, 1802-1870, auteur des Trois Mousquetaires au Panthéon. Il était drapé d’une étoffe de velours bleu sur laquelle était inscrite la devise des Mousquetaires : « Un pour tous, tous pour un ».

Il n’y a que cinq femmes enterrées ici, dont Marie Curie. Mais, en 2021, il a été annoncé que les restes de Joséphine Baker seraient également placés ici. Né aux États-Unis, Baker était un célèbre danseur de cabaret, un militant des droits civiques et un membre héroïque de la résistance française. C’est le président français qui décide qui est enterré au Panthéon.

Que voir au Panthéon

Surnommé le « temple de la nation française », le Panthéon constitue une visite fascinante. À l’intérieur se trouve un pendule géant suspendu à un immense dôme. Il a été créé par le physicien français Jean-Bernard-Léon Foucault en 1851 pour démontrer comment la Terre tourne sur son axe. Le pendule original est maintenant au Conservatoire National Supérieur d’Art. Celle que vous pouvez voir au Panthéon est une réplique mais sérieusement impressionnante. Il y a de magnifiques sculptures, peintures et fresques. Dans la crypte, des écrans donnent des informations sur ceux qui y reposent en paix.

Situé dans le 5e arrondissement, le Quartier Latin, sur la Place du Panthéon, le bâtiment est au sommet de la Montagne Sainte-Geneviève et forme le sommet, il y a une vue imprenable sur la ville.

En savoir plus sur les visites de Paris

Hôtel de la Marine, le musée qui fait comme un retour au XVIIIe siècle…

AZ de faits fascinants sur Paris

Opéra Garnier – l’opéra de Paris est comme un mini Versailles…

★★★★★

0
Les Pépites de France
Publié par Les Pépites de France L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *