Les meilleurs lieux historiques à visiter en France

3834
0
sites historiques en france

La France a joué un rôle fascinant dans l’histoire du monde depuis que les hommes se sont installés dans ses grottes jusqu’aux grandes guerres mondiales et au-delà. Que vous soyez un passionné d’histoire chevronné ou que vous soyez juste un peu curieux des temps passés, il y a suffisamment de sites historiques, de monuments et de merveilles architecturales en France pour justifier un aller-retour. En fait, il y a tellement de monuments historiques incontournables qu’il est souvent difficile de savoir par où commencer.

Donc, une fois que vous avez coché la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe et la Cathédrale Notre-Dame, tournez la tête vers notre top 10 des sites historiques préférés en France.

1. Le Mont Saint Michel

L’église au sommet du Mont-Saint-Michel a été construit au 8e siècle, et si vous demandez aux bonnes personnes, ils vous diront que c’était sur ordre de l’archange Michel lui-même. Au fil des années qui suivirent sa construction, d’autres édifices et rues s’élevèrent à ses côtés jusqu’à ce que le Mont-Saint-Michel devienne finalement une petite ville, et bien plus tard inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Aujourd’hui, c’est une destination de pèlerinage majeure depuis des siècles, sans parler d’un succès auprès des touristes. Il se trouve dans la baie où la Bretagne et la Normandie fusionnent, flottant librement les jours de marée haute. Pendant des centaines d’années, la chaussée entre le Mont Saint-Michel et la terre ferme n’a été découverte qu’à marée basse. De nos jours, il y a un léger pont qui permet à l’océan de monter et descendre autour de lui, ne couvrant le chemin que lors d’occasionnelles grandes marées.

2. Cimetière du Père Lachaise

sites historiques en france

Le Cimetière du Père Lachaise est à la fois le plus grand parc et le plus grand cimetière de Paris. Il a été fondé en 1804 et s’est depuis étendu sur 44 hectares de terrain. Ces terrains contiennent 70 000 parcelles funéraires marquées, mais personne ne sait avec certitude combien de personnes ont été enterrées ici au fil des années (les suppositions vont de 300 000 à 1 000 000). Une chose est sûre cependant : une myriade de célébrités ont trouvé leur demeure éternelle au Père Lachaise…

En vous promenant dans le labyrinthe sans fin de parcelles, allant des tombes gothiques aux chambres haussmanniennes et aux anciens mausolées, vous rencontrerez plus d’un nom reconnaissable. La liste comprend Honoré de Balzac, Guillaume Apollinaire, Frédéric Chopin, Colette, Jean-François Champollion, Jean de La Fontaine, Molière, Yves Montand, Simone Signoret, Jim Morrison, Alfred de Musset, Edith Piaf, Camille Pissarro et Oscar Wilde, juste pour n’en nommer que quelques-uns…

3. Arènes de Nîmes

sites historiques en france

Dans les années de ce grand empire, les Arènes de Nîmes abritaient les jeux romains traditionnels. Sa forme elliptique enchanteresse offrait une vue imprenable sur les performances aux 20 000 spectateurs qui s’étaient installés sur les 34 rangées assises. Les deux niveaux de l’arène et le grenier qui les surmonte sont couverts d’une soixantaine d’arches en pierre et de tout un réseau de galeries avec pas moins de 126 escaliers qui mènent les visiteurs à leurs sièges.

Lorsque l’Empire romain n’existe plus, les Wisigoths transforment les Arènes de Nîmes en forteresse. Plus tard, au Moyen Age, un petit village a été érigé dans ses murs, avec des puits, des maisons, des églises et un château. Ces structures sont restées jusqu’au 18e siècle quand une déconstruction ultérieure a commencé. Le Préfet de la Garde autorise les premières courses de taureaux en 1813, permettant aux arènes de retrouver leur fonction première. Aujourd’hui encore, la tauromachie s’y déroule lors de la Feria de Nîmes.

4. Plages du Débarquement

sites historiques en france

Il y a de fortes chances que vous ayez déjà entendu l’histoire du “jour J” à plusieurs reprises. Comment l’opération Overlord est entrée en action le 6 juin 1994, avec plus de 6000 navires et bateaux se dirigeant directement vers les plages du nord enNormandie, renversant des dizaines de milliers de soldats alliés sur leurs sables. Ces plages, autrefois lieux de la plus grande invasion maritime de l’histoire, attirent désormais des milliers de touristes qui veulent rendre hommage et voir les traces de la bataille de Normandie de 76 jours qui a coûté la vie à plus de 210 000 personnes et changé le monde à jamais.

Les 80 km de plages au nord de Bayeux, où tout s’est passé, sont connues sous le nom d’Utah, Omaha, Gold, Juno et Sword. Chacun a vu un aspect unique de la bataille et porte ses preuves sous la forme de monuments commémoratifs, de bunkers et d’anciennes batteries. Une visite des plages du débarquement devrait également inclure ces sites ainsi que les six musées qui racontent l’histoire complexe de l’événement.

5. Grottes de Lascaux

sites historiques en france

La découverte bouleversante d’un adolescent français et de ses jeunes amis dans les années 1940, les grottes de Lascaux contiennent plus de six cents peintures d’animaux du Paléolithique supérieur. Les peintures qui recouvrent les murs et les plafonds de la grotte sont provisoirement estimées à environ 17 000 ans, un projet artistique en cours depuis plusieurs générations.

Les Grottes de Lascaux sont ouvertes au public après la Seconde Guerre mondiale, mais alors que le nombre de visiteurs augmentait à environ 1500 par jour, les grandes quantités de dioxyde de carbone exsudées par le souffle humain ont commencé à endommager l’art. Ainsi, la grotte originale de Lascaux a fermé en 1963 et n’est désormais accessible qu’à un nombre de plus en plus restreint de scientifiques et d’experts de terrain chaque année. Les visiteurs sont plutôt invités à explorer la réplique voisine des grottes, car elle a été reconstruite dans les moindres détails. Des guides professionnels accompagneront des groupes de visiteurs plusieurs fois par jour pour mener des visites et répondre aux questions sur les curiosités de la grotte.

6. Les Catacombes de Paris

sites historiques en france

Vingt mètres sous terre, sous le cœur de Paris, se trouve un labyrinthe caché. Ce labyrinthe sinueux de passages étroits et de galeries sombres a été construit il y a des siècles, à partir des anciennes carrières dont la pierre a été utilisée pour construire la ville. Ils contiennent les restes de millions de Parisiens, transférés de leurs lieux de repos d’origine lors de la fermeture des cimetières de la ville, une menace pour la santé publique, aux XVIIIe et XIXe siècles.

Les ossements de l’ossuaire sont disposés dans un affichage plutôt macabre des goûts romantiques typiques et les visiteurs sont accueillis par le vers “Halte, c’est le royaume de la mort” lorsqu’ils entrent le parcours de deux kilomètres à travers les catacombes. La visite dure environ 45 minutes et c’est tout un spectacle à voir, mais certainement pas pour les plus sensibles.

7. Cathédrale de Strasbourg

sites historiques en france

La cathédrale de Strasbourg n’est rien de moins qu’un chef-d’œuvre de l’art gothique, et qu’il ne faut pas apprécier à la va-vite. Victor Hugo l’a qualifié de “merveille légère et délicate”, bien que cela ne fasse que commencer à le couvrir. La cathédrale a plus de mille ans et a été construite au cours des siècles sur le site d’un ancien temple romain, dont la crypte subsiste encore.

Les maçons et artisans qui ont décoré l’édifice dans les moindres détails ont laissé derrière eux une série de secrets et de codes énigmatiques, mais le plus impressionnant est l’horloge astronomique dont les chiffres automatisés défilent chaque jour à midi et demi. L’extérieur du bâtiment, fabriqué à partir de grès rose qui change de teinte au fur et à mesure que la lumière naturelle change tout au long de la journée, est recouvert de centaines de sculptures qui utilisent la lumière et les ombres pour sembler vous sauter dessus.

8. Menhirs mégalithiques de Carnac

sites historiques en france

Autour du village de Carnac, un rassemblement de plus de 3000 menhirs mégalithiques subsiste depuis le peuplement préceltique de Bretagne les a érigés il y a un nombre indéterminé de millénaires. L’assemblage se compose à la fois de pierres simples (menhirs) et de grappes fascinantes (dolmens). Le plus grand de ces alignements est composé de 12 rangées de pierres convergentes, s’étendant sur un kilomètre avec un cercle de pierres à la fin. Ses plus grosses pierres sont situées à l’ouest et les plus petites à l’est.

Quel peut être le but de telles pierres, demandez-vous? La vérité est que personne ne sait. La légende locale prétend que le sorcier Merlin a transformé une légion romaine marchant à travers Carnac en pierre et les a laissées là. Les historiens et les scientifiques ont émis l’hypothèse que les pierres agissaient comme des calendriers, suivant les saisons et la lune. Leur véritable utilisation reste inconnue, mais le mystère ajoute certainement un petit quelque chose à l’expérience de visite.

9. Château de Villandry

sites historiques en france

En 1532, Jean Le Breton qui était ministre des finances de François Ier entre en possession de l’ancien domaine de Villandry. Il fait ensuite abattre les bâtiments existants et ériger les derniers grands châteaux de la Vallée de la Loire construit à la Renaissance. Au fil des siècles, le château a connu de nombreux changements de style et d’ambiance, jusqu’à ce que le docteur Joachim Carvallo et son épouse Ann Coleman l’achètent en 1906, et que leur famille consacre toute sa fortune à restaurer sa gloire d’origine.

Aujourd’hui encore, le château témoigne de l’art de vivre de la Renaissance française, bien que les intérieurs réservent quelques surprises comme une fontaine dans la salle à manger et le célèbre plafond hispano-mauresque au-dessus de la salle orientale. Mais les six jardins du château sont encore plus célèbres, chacun étant stratégiquement planté dans des motifs uniques.

10. Les Invalides

sites historiques en france

Les Invalides, ou Hôtel des Invalides comme on l’appelait à l’origine, est un complexe de bâtiments sur la rive gauche de la Seine, avec une riche histoire militaire. Pour honorer les sacrifices consentis par les anciens combattants, Louis XIV fit construire dans les années 1670 le château pour servir de maison et d’hôpital aux soldats âgés et malades qui n’avaient nulle part où aller. C’est également là que la foule qui a pris d’assaut la Bastille a pillé leurs armes à feu. Le grand complexe occupe 196 mètres de rive et parmi ses nombreux bâtiments (dont une église), qui abrite quinze cours.

De nos jours, une partie des Invalides sert toujours d’hôpital et de maison de retraite bien qu’elle abrite une série de monuments et de musées liés à l’histoire de la guerre française, ainsi que le quartier général du gouverneur militaire de Paris, le célèbre Dôme des Invalides et l’église où Napoléon est enterré.

★★★★★

0
Les Pépites de France
Publié par Les Pépites de France L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *