Marcher sur les ponts de Paris

258
0
Marcher sur les ponts de Paris

Marcher sur les ponts de Paris est un bon moyen de se faire une idée de la ville, dit Bob Lyons en suivant ses propres conseils…

Il y a de nombreuses années, j’ai subi les séquelles d’un grave accident de la route en France. Je suis resté dans un hôpital français pendant un mois, puis je suis retourné chez moi en Angleterre pour récupérer. Ma jambe était un gros problème et je devais prouver à moi-même et à mon entreprise (j’étais pilote) que je pouvais retrouver mon ancienne condition physique. J’ai décidé de marcher sur tous les ponts centraux sur la Seine à Paris, une trentaine d’entre eux. Cela montrerait à tout le monde que je pensais, et j’ai laissé ma canne à la maison. Mon plan a fonctionné et j’ai repris mon travail.

Vers la fin de l’année 2014, j’ai décidé de renouveler l’expérience et de partir avec mon appareil photo et ma bouilloire de voyage en bus depuis la gare routière de Victoria à Londres et vers la ville pétillante de Paris. J’avais l’intention d’être un peu moins ambitieux lors de cette visite et de traverser seulement dix-huit des ponts en commençant à l’est par le pont de Bercy et en continuant vers le nord-ouest en direction du pont d’Iena.

Les ponts sur la Seine

Les nombreux ponts enjambant la Seine dans le centre de Paris semblent agir comme les pierres angulaires de l’histoire, de la culture, de la vie et de la couleur parisiennes. Ils divisent la ville en secteurs reconnaissables, tous un peu différents, et présentant tous des changements subtils dans le mode de vie, l’activité, l’énergie et l’architecture de la ville.

Le Pont de Bercy est juste à côté du grand et futuriste stade national des sports. Le pont est une route et une passerelle combinées et prend également en charge la ligne 6 du service de métro. J’ai admiré la vue à mon point de départ et j’ai regardé la circulation et les gens qui se dirigeaient tous vers le centre de Paris pour commencer leur journée.

En marchant le long de la rive gauche de la Seine, je suis arrivé au Pont Charles de Gaulle récemment conçu. Il s’agit d’une structure métallique à un seul pont reliant la gare de Lyon à la gare d’Austerlitz. Il a la forme d’une aile d’avion profilée et est un élément très net présentant une France moderne. J’ai traversé de l’autre côté pour commencer à ressentir un style différent de sophistication et d’urbanité sur la rive droite.

J’ai continué ma promenade et j’ai commencé à voir les principales caractéristiques du centre de Paris approcher. Je me suis brièvement arrêté au Pont d’Austerlitz où je pouvais voir la cathédrale Notre-Dame juste devant moi tout au long de mon parcours. La Seine est une rivière très fréquentée avec beaucoup de trafic fluvial l’utilisant à diverses fins, y compris de nombreux grands navires de tourisme rapides et élégants. Les deux rives de la rivière accueillent de nombreuses personnes à pied vaquant à leurs occupations quotidiennes ou simplement assises pour profiter de la vue. La Seine incarne le dynamisme d’une économie du capital florissante et ambitieuse. Paris est un endroit splendide pour profiter de tout l’enthousiasme pour la vie humaine.

J’ai marché le long du Quai Henry IV vers l’Ille de la Cité, en plein centre du Paris médiéval, et me suis approché du Pont de Sully. Ce pont relie les deux rives de la Seine en passant sur la pointe de l’île. Toutes les caractéristiques traditionnellement perçues de Paris peuvent être vues d’ici. L’imposante cathédrale Notre-Dame juste au nord-ouest, la place de Bastille au nord-est et l’Institut arabe et le Panthéon vers le sud. Paris est un peu comme un bol de soupe peu profond avec la rivière qui coule au fond. Je me suis levé pour observer le bord de la ville tout autour de moi. Une vue à 360 degrés de ce point révèle toute l’architecture familière de Paris.

Pont-Neuf

Le Pont Neuf mérite une visite prolongée et au fur et à mesure que je progressais vers lui, j’ai traversé cinq autres ponts passant tous sur l’île et révélant tous la vie commerciale et touristique animée de Paris. C’était vraiment le cœur de la ville car il était protégé sous son aile d’histoire et d’architecture séculaires.

Le Pont Neuf relie la pointe de l’Ile de la Cité à chaque rive de la Seine. Il forme un point de passage entre l’Institut de France et le centre commercial très commerçant du Forum des Halles. Ces lieux se complètent vraiment. Ils symbolisent le caractère et le style différents des rives gauche et droite du fleuve.

Pont Neuf se traduit par Pont Neuf mais c’est, étrangement, le plus ancien pont fluvial encore debout à Paris. La version actuelle a été construite en 1578 et le roi Henri 111 a posé la première pierre. S’il a une conscience de pierre, il rappellerait tellement l’histoire de Paris des siècles passés. Ce fut le lieu de l’exécution publique d’un certain Jacques de Molay en mars 1314. Il commit la grave erreur de revenir sur ses aveux criminels pour prouver son innocence.

J’ai continué le long de la rive gauche juste au-delà de la pointe de l’Ile pour jeter un œil au Pont des Arts. C’est une passerelle qui symbolise certainement la perception romantique de Paris. Depuis des décennies, les couples jeunes et plus âgés fixent des cadenas sur les côtés du pont avec leurs noms peints dessus. Ils jettent la clé dans la Seine pour confirmer leur amour éternel l’un pour l’autre. La clôture à mailles de chaîne le long du bord du pont est maintenant presque entièrement recouverte de tels symboles au point qu’une partie de la structure du pont s’est partiellement effondrée sous le poids. Les autorités parisiennes ont dû interdire cette pratique pour sauver le pont.

Je repasse par la rive droite et me dirige vers le Pont de la Concorde, photographiant trois autres ponts en cours de route. Le magnifique Musée du Louvre et les Tuileries étaient à ma droite ; le musée d’Orsay, un peu moins royal, et l’Assemblée nationale étaient à ma gauche, au bord de l’autre rive.

Le Pont de la Concorde a été construit pendant la tourmente de la Révolution française. Une partie est construite avec des pierres provenant de la prison libérée de la Bastille. Cela s’est produit le 14 juillet 1789. La vue de ce pont vers les Champs Elysées et l’Arc de Triomphe est spectaculaire. C’est en quelque sorte le Paris d’adoption de Napoléon.

J’ai continué ma balade vers le Pont Alexandra III. C’est un pont très élégant qui est considéré par beaucoup comme le plus orné de Paris. Construit au début du XXe siècle pour marquer la conclusion de l’alliance franco-russe en 1892. Il porte le nom du tsar qui a contribué à la conclusion de l’accord. Le pont était une merveille de construction technique à l’époque. Il supporte quatre statues massives en bronze doré qui surplombent toute la vie qui se déroule sous elles. La vue sur le pont vers l’Hôtel des Invalides depuis la rive droite est emblématique. Il représente tout ce qui a rendu le centre-ville de Paris si photogénique.

J’ai tourné vers l’ouest en direction de la Tour Eiffel en traversant deux ponts en cours de route, celui des Invalides et celui de la Alma. Paris prenait un ton plus sérieux. Le caractère était maintenant celui de la richesse, du commerce et des affaires économiques sérieuses. Ma cible était le pont d’Iena menant à la vaste base d’acier de la tour elle-même.

Je suis resté quelques instants au bout du pont sur la rive droite près du siège de la radiodiffusion nationale française. L’échelle et l’imposition de la Tour Eiffel depuis cette position sont presque intimidantes. C’était une très grande conclusion à ma visite des ponts de la Seine. J’ai traversé, je me suis tenu sous la base de la tour et j’ai levé les yeux. La vue de l’ingénierie lourde, de la précision et des compétences architecturales était à couper le souffle.

Marcher sur les ponts de Paris

Il n’y a pas de collines à gravir et pas de factures à payer. Les vues du centre de toute la ville sont sensationnelles et vous pouvez presque sentir la culture gauloise au passage. Toute personne en bonne forme physique peut facilement escalader tous les ponts en quelques heures seulement.

Louez un vélo à partir de points dans les rues si vous préférez effectuer votre voyage sur deux roues. Payez la charge très modeste avec votre carte de crédit aux machines près des supports à vélos. Attention cependant sur les routes, les automobilistes parisiens sont réputés pour leurs qualités de conduite mais malheureusement pas pour leurs manières.

Pendant les mois d’été, les autorités parisiennes amènent le bord de mer à Paris. Des sections des berges de la Seine sont converties en plages à l’aide de grandes quantités de sable. Vous pouvez regarder les gens avec leurs enfants profiter de la vie comme s’ils étaient sur la côte.

Bob Lyons est un ex-pilote devenu voyageur…

★★★★★

Les Pépites de France
Publié par Les Pépites de France L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *