Plats régionaux d’Auvergne

449
0
Lentilles du Puy d'Auvergne

Les plats régionaux d’Auvergne ont tendance à être des plats simples et rustiques, rien d’extraordinaire, juste des plats copieux et savoureux.

La région est réputée pour sa viande bovine charolaise, élevée pour sa viande de qualité supérieure tandis que de belles vaches Salers fournissent du lait pour la fabrication du fromage. L’Auvergne est réputée pour la qualité de ses charcuteries et l’air frais de la montagne est parfait pour sécher les jambons et les saucissons.

La plupart des plats régionaux d’Auvergne combinent le porc avec des aliments de base du jardin tels que le chou et les pommes de terre reflétant les temps difficiles d’autrefois – des plats comme la Soupe au Chou, à base de chou, de porc, de pommes de terre et de saindoux (porc salé). La potée auvergnate est un autre plat traditionnel – une fondue qui comprend du chou et des pommes de terre, des poireaux, des carottes, des navets et de la viande de porc. Petit vert Lentilles du Puy, cultivées sur un sol volcanique, ont une saveur particulière et raffinée. Parmi les autres spécialités, citons l’Aligot à base de fromage fondu mélangé à une purée de pommes de terre, souvent avec de l’ail et généralement accompagné de saucisses fraîches grillées et de Tripoux (ou Tripous) – un plat composé de petits fagots de tripes de mouton, généralement farcis de pattes de mouton, de ris de veau et diverses herbes et légumes du jardin. Il existe un certain nombre de variantes de ce plat, mais elles impliquent généralement toutes des ingrédients salés liés à des tripes de mouton et braisés à feu doux.

L’Auvergne est également connue pour son fromage. Les hivers dans la région peuvent être particulièrement rigoureux et les vaches sont gardées dans des quartiers d’hiver protégés. Lorsque les mois d’été les plus chauds arrivent, les vaches sont déplacées vers les pâturages montagneux fertiles et c’est ce régime luxuriant d’herbe et de fleurs de montagne qui rend le lait que les vaches produisent si bon dans la production de fromage, l’un des plus connus étant le Bleu d’Auvergne, créée en 1854 par un producteur de Fourme de Roquefort. Après avoir remarqué la formation de champignons sur son pain, il a essayé de mélanger le même champignon avec le fromage. Plus tard, il a percé le fromage pour que l’air puisse y pénétrer et favoriser le développement de la moisissure bleue. De nos jours, le fromage est ensemencé à la Pénicilline Roquefort.

★★★★★

0
Les Pépites de France
Publié par Les Pépites de France L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *