Que voir à l’Hôtel de la Marine, Paris

1217
0
Que voir à l'Hôtel de la Marine, Paris

L’Hôtel de la Marine se trouve au coin de la Place de la Concorde, la plus grande place de Paris. Les visiteurs sont souvent passés et ont admiré l’architecture étonnante, c’est un site emblématique. Mais maintenant, vous pouvez aussi entrer à l’intérieur : l’Hôtel de la Marine a ouvert ses portes au public en juin 2021. Voici ce qu’il faut voir à l’Hôtel de la Marine, Paris :

Une brève histoire de l’Hôtel de la Marine

Superbe chambre du XVIIIe siècle de l'Hôtel de la Marine, meublée d'objets historiques

La place de la Concorde était à l’origine connue sous le nom de place Louis XV. Il a été conçu par l’architecte en chef du Roi, Ange-Jacques Gabriel. Il a également conçu deux palais en bordure de la place – ce qui est aujourd’hui l’Hôtel Crillon et l’Hôtel de la Marine.

Le palais du côté est de la place est devenu le Garde-Meuble de la Couronne. C’était essentiellement le magasin de meubles du roi. Des lits, des chaises et des tables, du linge, des armes et des armures ainsi que les joyaux de la couronne y étaient entreposés.

Pendant la Révolution française, le bâtiment a été transformé en résidence principale du chef de la marine française, d’où l’Hôtel de la Marine. La place Louis XV devient place de la Révolution puis place de la Concorde (1795).

Pendant l’occupation allemande de la France, les forces navales allemandes ont installé leur quartier général à l’Hôtel de la Marine jusqu’en août 1944. Le bâtiment a ensuite été occupé par l’état-major de la marine française jusqu’en 2016 jusqu’à ce qu’il emménage dans un nouveau bâtiment. S’ensuit un important chantier de restauration pour redonner au bâtiment sa splendeur d’antan, le meubler et l’ouvrir.

A voir à l’Hôtel de la Marine

Belle salle à manger aménagée comme si un dîner devait avoir lieu à l'Hôtel de la Marine

J’y étais le jour de son ouverture au public. Trois marins français jouaient dans l’immense cour. Le son envoûtant de la cornemuse, de la flûte et du tambour remplissait l’immense cour – un clin d’œil au passé marin du bâtiment. Le nouveau restaurant chic Café Lapérouse, était encore en préparation, une touche finale de peinture sur les portes, des pots de fleurs en cours de remplissage. J’ai jeté un coup d’œil à l’intérieur et, bien qu’inachevés, les lustres, les miroirs et les tables et chaises élégantes ont donné une indication de la beauté de la pièce. Même si vous n’entrez pas à l’intérieur de l’Hôtel de la Marine, ce sera un endroit merveilleux pour admirer la place de la Concorde d’un côté et la fabuleuse cour de l’autre.

Des écouteurs vous seront remis lors de votre visite du monument. Et vous en avez besoin car sinon vous passerez à côté de l’incroyable histoire de ce bâtiment.

Les chambres sont somptueusement meublées. Vous serez emmené à travers eux avec les voix des “anciens habitants” qui parlent de leur vie quotidienne pour vous donner un avant-goût du 18e siècle à Paris. C’est très bien fait.

Le Cabinet des Glaces

Boudoir bordé de miroirs peint d'angelots et de femmes en robes fluides, Hôtel de la Marine

L’étonnant Cabinet des Glaces est mémorable. Construit par le premier intendant (gérant) du Garde-Meuble de la Couronne, Pierre-Elisabeth de Fontanieu, célibataire et libertin. Il commande une armoire à glace attenante à sa chambre, peinte de personnages dans des positions lascives ! L’épouse du prochain intendant, Marc-Antoine Thierry de Ville d’Avray, fait transformer les personnages en chérubins et en femmes aux robes fluides !

La restauration de l’Hôtel de la Marine

Superbe tapis à l'emblème du Roi Soleil, Louis XIV

Les chambres sont somptueusement meublées et décorées et c’est incroyable de tout voir d’aussi près. Dans une pièce, des voix au casque m’ont informé que je marchais sur un tapis commandé pour le Louvre. Effectivement en regardant vers le bas, il y avait la célèbre image du Roi Soleil, le bijou comme les couleurs sont incroyables. Ailleurs, le parquet est magnifique et parfaitement préservé.

Dans chaque pièce on vous parlera du mobilier, de l’utilisation de la pièce. Des pièces exquises sont exposées, de magnifiques lanternes conçues pour s’adapter à un pare-feu, des tables de jeux complètes avec des jeux.

Dans une salle, vous apprendrez l’histoire du vol des joyaux de la couronne, les voleurs si sûrs de leur victoire qu’ils ont organisé une fête sur place pour porter un toast à leur succès. C’est dans la salle d’Armes que, le 13 juillet 1789, des révolutionnaires font irruption et s’emparent des armes exposées. Le lendemain, ils se rendent à la Bastille pour saisir des munitions annonçant le début de la Révolution française. On pense que les premiers coups de feu contre la prison de la Bastille furent tirés par des canons montés sur des affûts incrustés d’argent que le roi de Siam offrit en cadeau à Louis XIV en 1684, prélevés la veille dans les collections royales.

Il y a des chambres, une superbe salle à manger, une salle de bain (avec un lit car on pensait que le bain était un passe-temps épuisant), une bibliothèque, un bureau, des salles de réception et des salons. Papiers peints en soie, riches tapisseries, porcelaine de Sèvres… c’est une reconstitution glorieuse.

Le destin de la France s’est façonné à partir de cet édifice

Longue galerie flanquée d'impressionnantes colonnes de pierre et éclairée par des lustres à l'Hôtel de la Marine Paris

Depuis l’une des salles, Gaspard Monge, ancien ministre de la marine, signe l’arrêt d’exécution de Louis XVI. Plus tard, il a regardé l’événement se dérouler depuis la fenêtre de cette même pièce.

L’histoire de cet édifice est intimement liée à celle de la France. Et, c’est étonnant de marcher dans les pas de certaines des personnes les plus célèbres qui ont façonné le destin de la France d’ici.

Ne manquez pas la vue depuis le balcon surplombant la Place de la Concorde face à la Tour Eiffel. C’est ici qu’en 1836, le roi Louis Philippe s’est tenu pour regarder l’obélisque vieux de 3000 ans érigé sur la place.

La grande galerie était divisée en deux parties et de somptueuses réceptions y étaient organisées, dont le premier bal officiel organisé après le règne de la terreur. Il a eu lieu sur les ordres du premier consul Napoléon Bonaparte, une grande fête à laquelle les nobles européens étaient invités. Les aristocrates français, de retour d’exil, n’étaient cependant pas annoncés avec leurs précédents titres.

Dans une deuxième cour, un magnifique auvent a été érigé. C’est juste au-delà de la boutique de cadeaux qui, attention, est assez irrésistible.

La restauration est sans aucun doute un triomphe absolu. C’est comme si le temps s’était arrêté ici dans ce magnifique palais. Un must absolu pour votre bucket list parisienne…

En savoir plus et réserver vos billets : www.hotel-de-la-marine.paris

★★★★★

Les Pépites de France
Publié par Les Pépites de France L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *