Que voir et que faire à Barfleur, Normandie

574
0
Que voir et que faire à Barfleur, Normandie

Sur la côte nord-est de la péninsule normande du Cotentin se trouve le pittoresque village de pêcheurs de Barfleur.

Avec seulement 700 habitants, ce petit village a une atmosphère authentique et est en grande partie épargné par le tourisme. Bien que petit, il y a encore beaucoup à voir ici et cela vaut vraiment le détour si vous êtes dans la région ou si vous vous dirigez vers ou depuis Cherbourg, à seulement 28 km au nord.

Barfleur est officiellement l’un des plus beaux villages de France

Barfleur a été nommé Plus Beaux Villages de France, l’un des plus beaux villages de France. Il est facile de comprendre pourquoi en vous promenant dans les rues pavées. De charmantes maisons de granit aux volets blancs entrecoupées de restaurants et de crêperies accueillants bordent le quai. Des bateaux de pêche colorés déchargent les prises du jour, c’est intemporel. Si vous flânez dans les ruelles de la rue principale, les cottages fleuris vous enchanteront (et ils ont souvent vue sur la mer !).

Histoire de Barfleur

Installée dans une crique naturelle, Barfleur a une forte histoire maritime. Du fait de sa situation proche de la pointe de la presqu’île du Cotentin, elle servait souvent de port d’embarquement pour l’Angleterre. Les Normands sont partis d’ici en 1066 pour combattre la bataille de Hastings. Il y a un médaillon sur un rocher dans le port marquant cet événement. En 1120, Guillaume Adelin, seul fils légitime et héritier du roi Henri Ier, périt dans le naufrage de son navire au large de Barfleur. Cela a déclenché une crise de succession en Angleterre qui a conduit à la guerre civile

L’église Saint-Nicolas figure en bonne place au bout du quai. Construit au 17e siècle, l’extérieur est plutôt sévère et d’apparence forteresse, contrastant avec un assez bel intérieur. Saint-Nicolas était l’église paroissiale de Sainte Marie-Madeleine, née Julie Françoise-Catherine Postel à Barfleur en 1756. Sainte Marie-Madeleine a abrité des prêtres fugitifs pendant la révolution au péril de leur vie. Elle a été canonisée en 1925 par le pape Pie XI. Il y a un beau vitrail d’elle dans le transept nord. Vous pourrez également visiter la maison où elle est née et la chapelle qui porte son nom, située rue Julie Postel.

Phare impressionnant

A la sortie de l’église Saint-Nicolas, suivre le chemin qui contourne l’église et le cimetière. De là, vous aurez une vue sur le phare de Gatteville au loin. C’est la deuxième plus haute de France. Il y a aussi une station de lancement de canots de sauvetage avec des pistes qui descendent dans le port.

Juste en face de l’église, rue Saint-Nicolas, vous verrez une maison (marquée d’une plaque), où peintre Paul Signac a vécu de 1932 à 1935. Signac, néo-impressionniste, a contribué à développer le style pointilliste de la peinture. Connu pour ses peintures de la côte française, Signac a peint le port de Barfleur durant les dernières années de sa vie.

La pêche occupe une place très importante à Barfleur. Le jour de notre visite, la marée était haute et les bateaux, dans une belle palette de couleurs, étaient amarrés à quai. Sous le soleil éclatant, c’était une belle scène. Le port est charmant et dispose de bancs pour admirer la vue. Certaines personnes profitaient d’un pique-nique d’huîtres et d’une bouteille de vin. Outre les huîtres, Barfleur est connue pour ses moules. Les cafés locaux juste en face du quai seront l’endroit idéal pour déguster des moules frites !

Annie Caldwell est une écrivaine qui vit en Normandie.

★★★★★

Les Pépites de France
Publié par Les Pépites de France L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *