Qu’est ce que les canuts ?

538
1
qui sont les canuts

Qui sont les canuts à Lyon ?

En parcourant la ville de Lyon, on entend souvent parler des canuts, ou on voit le terme affiché sur des restaurants, dans des rues, sur des boutiques, mais savez-vous l’histoire qui se cache derrière ce terme ? On a retracé pour vous les grandes lignes de ces gens qui ont construit l’identité lyonnaise.

L’histoire des canuts en quelques mots

Les canuts sont une figure emblématique de l’histoire des lyonnais. Ils sont les ouvriers de la soie qui vivaient, animaient et travaillaient dans le quartier de la Croix-Rousse. Ils ont fait de Lyon la première ville ouvrière de France, et sont connus en particulier pour leurs révoltes. En effet, en 1831, les canuts demandaient, selon les mots de Marceline Desbordes-Valmore, de « vivre libre en travaillant ou mourir en combattant », ce qui signifie acquérir une liberté  « politiquement intellectuellement et matériellement ». Être libre veut donc dire fixer soi-même le prix de son travail. Les canuts travaillent dans des appartements adaptés à leurs fonction, dans ce même quartier de la croix rousse, souvent quinze heures par jour. Les concernés par cette aspiration à la liberté se réunissent, se mutualisent, et de cette structuration née la résistance. En 1834, les réunions de plus de 20 personnes sont interdites. Le désaccord initial portait sur les salaires et avait lieu entre les marchands de la soie et les ouvriers : d’où leur revendication de définir les prix eux-mêmes. En 1831, grèves et répression apparaissent dans le quartier de la Croix Rousse. Elles migrent jusqu’en centre-ville, et ces manifestations sont fortement réprimées par Louis- Philippe, qui envoie 20 000 soldats sur les ouvriers. Il interdit ensuite le concept de tarif minimal.

Comprendre l’histoire des canuts en parcourant la ville

  • Aller observer le mur des canuts dans le quartier de la Croix-Rousse. Cette œuvre appartient à un ensemble de fresques disséminées dans la ville, et vaut le détour. C’est un trompe l’œil splendide. La Maison des Canuts se visite pour 2 euros et propose des visites guidées des traboules pour 16 euros.
  • Visiter l’atelier de la soie. Il faut contacter Soierie Vivante, la seule association de sauvegarde du patrimoine de la soie à Lyon, pour parcourir l’histoire des canuts de fond en comble : assister à une séance de tissage.
  • Admirer les soieries de la soierie Saint-Georges. Cette boutique située dans le Vieux Lyon représente l’artisanat de la soie et affiche fièrement de magnifiques couleurs en vitrine. Ils proposent également de faire visiter leurs ateliers. C’est la passion que l’on sent dans les paroles de Virgile et son père, dernier détenteur d’un savoir traditionnel précieux, qu’il entend transmettre à son fils 
  • Voir un appartement typiquement canut. Les appartements canuts traditionnels sont reconnaissableS à la boiserie apparente au plafond.

On espère que vous en avez appris un peu plus sur l’histoire des ouvriers de la soie ! Cet artisanat lyonnais assez exceptionnel mérite bien son titre de pépite.

★★★★★

1
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un commentaire sur “Qu’est ce que les canuts ?

  1. très enrichissant. Encore un parcours a planifier! Chapeau!