Visiter l’Ardèche | Le “grand pays” secret de la France

924
0
Visiter l'Ardèche |  Le "grand pays" secret de la France

La France abrite des grottes peintes spectaculaires, chacune avec son propre USP. Mais il n’y a nulle part comme la Grotte Chauvet-Pont d’Arc, découverte en 1994 par trois spéléologues au fond d’un plateau calcaire dans le département rural de l’Ardèche, Auvergne-Rhône-Alpes. Rivières tumultueuses et cavernes spectaculaires, villages séculaires et vergers de châtaigniers… Gillian Thornton sillonne tranquillement le cœur de l’Ardèche.

Grotte Chauvet-Pont d’Arc

Plus de 1 000 animaux galopent et paissent sur ses murs texturés, habilement peints il y a 36 000 ans par des gens qui les chassaient pour se nourrir mais les vénéraient suffisamment pour les représenter sur les murs de la caverne. Pourquoi? Nous ne pouvons que deviner. Bien que les experts de nos jours aient tendance à croire que c’est pour l’art pur, plutôt que pour des raisons spirituelles.

Je me tiens devant un groupe de chevaux à la crinière hérissée, chaque tête dans une position différente. Un animal a la gueule ouverte de surprise, un autre les yeux fermés de douleur et un autre a les oreilles retroussées de colère. Devant eux se trouve un rhinocéros, son énorme corne un avertissement à tous les combattants potentiels. Sur un autre mur, j’aperçois un énorme bison qui semble avoir huit pattes jusqu’à ce que je regarde de plus près et que je vois qu’il y a une deuxième bête derrière lui. Partout où je regarde, je sens le mouvement. Je peux presque entendre le martèlement des sabots, les reniflements de souffle et les grognements des animaux en mode combat ou fuite.

Art rupestre unique

Les centaines de peintures de la Grotte Chauvet représentent 14 espèces différentes, dont certaines jamais ou rarement vues dans d’autres peintures de l’époque. Des créatures féroces comme des lions et des léopards, des mammouths et des ours des cavernes, mais aussi un hibou, unique dans l’art paléolithique. C’est des trucs qui picotent la colonne vertébrale et bizarrement d’autant plus quand je me rappelle que ce n’est pas réel.

La grotte d’origine, désignée site du patrimoine mondial par l’UNESCO, est trop fragile pour être ouverte au public. Je me trouve donc devant une copie extraordinaire, la plus grande réplique au monde d’une grotte ornée parfaite dans les moindres détails. La Grotte Chauvet 2 permet à chacun d’approcher de près le premier chef-d’œuvre de l’Humanité, et d’en découvrir toute l’histoire à travers l’excellente Galerie Aurignacienne qui complète ce lieu de visite incontournable.

Laissez-vous surprendre par l’Ardèche

Mais il y a bien des choses en Ardèche qu’il ne faut pas manquer. « Laissez-vous émerveiller par l’Ardèche » est le buzz line de l’office de tourisme et ils ne se trompent pas. L’un des départements les moins peuplés de France, cette zone rurale préservée est nichée sur la rive ouest du Rhône à 135 km au sud de Lyon, faisant partie de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Et pourtant, de nombreuses personnes passent à toute allure, à destination des lieux de villégiature de la Méditerranée. Quittez l’Autoroute du Soleil cependant à Tournon-sur-Rhône ou plus au sud vers Privas et vous allez vous régaler. Du nom de la rivière qui coule à l’est des Montagnes ardéchoises avant de virer brusquement vers le sud près d’Aubenas, c’est un département pour tous ceux qui aiment l’aventure en plein air – douce ou difficile – et un mode de vie authentique et rural en accord avec l’environnement.

Pays du grand ciel

La première grande ville dans laquelle vous venez en voyageant vers le sud est Annonay, réputée pour son festival coloré de juillet qui célèbre l’invention de la montgolfière. Mais « majeur » est un peu trompeur. Bien qu’elle soit la plus grande ville du département, Annonay compte moins de 17 000 habitants. Tournon-sur-Rhône, à environ 35 km au sud, est encore plus petite mais vaut bien une escale pour son château-musée, sa façade au bord de la rivière et sa culture de café animée.

Plus au sud et à l’ouest, le terrain commence à s’élever à l’approche du chef-lieu de Privas, porte d’entrée du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche et Géopark classé par l’UNESCO. C’est Big Sky Country où les terres ondulent vers l’horizon lointain en immenses plis.

Le point culminant à 1753 mètres, près de la frontière avec la Haute-Loire, est le Mont Mézenc, mais le plus emblématique est le Mont Gerbier de Jonc, source du plus long fleuve de France. C’est une attraction touristique populaire, mais ne vous attendez pas à voir un jet d’eau jaillir proprement de la terre. Le départ peu propice de la Loire est formé par la réunion de petits cours d’eau qui descendent du sommet du bouchon surmontant cet ancien volcan.

Collines volcaniques et nature magnifique

Si, comme moi, vous ne pouvez pas résister à un paysage spectaculaire, les Monts d’Ardèche livrent à chaque tournant. Ce paysage autrefois turbulent porte encore les traces d’anciennes éruptions et pas seulement dans ses collines volcaniques. À la Cascade du Ray-Pic, l’eau dégringole de 200 pieds sur des colonnes de basalte qui se sont solidifiées il y a plus de 30 000 ans. Recherchez également les panneaux indiquant l’invisible Ligne du Partage des Eaux, la ligne de partage des eaux naturelle qui coupe nord-sud à travers l’ouest du département. La pluie tombant d’un côté s’écoule vers la Méditerranée, et de l’autre vers l’Atlantique, mais comment les gens le prouvent, je ne suis jamais tout à fait sûr !

De nombreux artistes, sculpteurs et artisans ont des studios dans ce paysage inspirant et huit œuvres d’art extérieures éclectiques ont été installées le long du sentier du bassin versant de 100 km. J’ai particulièrement aimé l’Abbaye de Mazan, une ruine cistercienne nichée dans une profonde vallée et lieu de tournage d’« Un Cercle et Mille Fragments », une installation innovante de l’artiste Felice Varini. Le toit, les murs et le pont adjacent sont peints avec des arcs de feuilles d’or, saisissants en eux-mêmes, mais si vous vous tenez au bon endroit, des cercles complets semblent s’équilibrer sur le toit de l’église. Des trucs astucieux !

Beaux villages

Sans population urbaine supérieure à 17 000 habitants, l’Ardèche est une région de villages avec 21 d’entre eux labellisés Villages de Caractère étiqueter. Deux d’entre eux figurent également parmi l’élite des Plus Beaux Villages de France. Promenez-vous dans les rues médiévales de Vogüé, dominées par un 16e château du siècle et explorez les passages voûtés et les anciennes fortifications de Balazuc, perchées – comme Vogüé – au-dessus de la rivière Ardèche.

Le joyau artistique de la Grotte Chauvet se dressait autrefois au bord de la rivière, mais au fil des millénaires, le cours a changé et aujourd’hui l’Ardèche s’enfonce plus profondément dans le calcaire. Mais alors que la Grotte Chauvet originale peut être interdite aux visiteurs, il y a beaucoup de stalagmites et de stalactites dans le magnifique Aven d’Orgnac, classé Grand Site de France. Également à la Grotte de Saint Marcel, où vous pouvez réserver une dégustation souterraine sans les distractions sensorielles vécues en surface.

Des activités à foison

Les amateurs de spéléologie, d’escalade et de canoë affluent à Vallon-Pont-d’Arc, plaque tournante fluviale de l’industrie locale des loisirs de pleine nature. Ne manquez pas l’arche rocheuse naturelle qui enjambe la rivière, un moment Instagram pour les nombreux kayakistes qui naviguent en dessous, ainsi que pour ceux qui conduisent la Corniche au-dessus des spectaculaires et sinueuses Gorges de l’Ardèche.

Le cyclotourisme est également important en Ardèche. Pas seulement pour les passionnés de lycra, mais aussi pour les groupes familiaux à travers des initiatives comme La Dolce Via, un itinéraire cyclable et pédestre de niveau qui parcourt 75 km le long d’une ancienne voie ferrée dans la vallée de l’Eyrieux. De nombreux petits hôtels et maisons d’hôtes proposent des vélos aux clients ou vous pouvez louer sur place, y compris des vélos électriques. Et plusieurs font partie du réseau Acceuil Vélo qui offre des installations de rangement et de nettoyage de vélos aux touristes à pédales.

Vous trouverez tout type d’hébergement, des chambres d’hôtes au château à la ferme hôtelière en Ardèche. Même les cabanes dans les arbres au Peaugres Safari Park. Mais le style de logement de vacances le plus populaire ici est l’humble tente. Ou parfois pas si humble. Ici, vous pouvez faire corps avec la nature sans la vivre à la dure, avec le choix entre camping ou glamping, yourtes, bulles et cabanes en rondins.

Gastronomie de l’Ardèche

Tout cet air frais donne faim, mais l’Ardèche est fière à juste titre de sa gastronomie et de sa “bistronomie” moins formelle. Les chefs sont passionnés par les produits du terroir, notamment la châtaigne d’Ardèche AOP. Nourriture de base de la région depuis des siècles, l’Ardèche est le premier producteur de châtaignes de France, cultivant 65 variétés différentes qui sont vendues fraîches, séchées et en farine de châtaigne. Gen up au centre de découverte Castanea à Joyeuse.

Et bien sûr, la bonne nourriture mérite le bon vin. L’Ardèche abrite de nombreux millésimes de haute qualité qui allient pleine saveur avec un minimum de kilomètres alimentaires. Les noms célèbres incluent Crozes Hermitage et Saint-Joseph, Cornas et Saint-Péray, Côtes du Rhône et Côte de Vivarais. Attention aux Vignobles et découvertes label oenotouristique pour les vignobles qui proposent des visites, des dégustations et diverses expériences innovantes aux passionnés.

Alors levez un verre ou deux à l’Ardèche – souterraine ou aérienne, ce département rural vous émerveillera vraiment.

Pour plus d’informations, visitez www.ardeche-guide.com

★★★★★

0
Les Pépites de France
Publié par Les Pépites de France L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *