Zoom sur le Mont Colombis, entre Monts et Merveilles

184
Mont Colombis

Perché à son sommet, à 1734 m d’altitude, on savoure la vue à 360 degrés sur le territoire de Serre Ponçon Val d’Avance, le lac et ses environs. Le Mont Colombis, classé Natura 2000, est un site secret, moins connu que ses voisins haut-alpins et qui, pourtant, vaut le détour !

De l’engagement, de l’effort pour une récompense au sommet ! Que vous arriviez en marchant ou en pédalant, il vous faudra une bonne dose de motivation pour admirer le point de vue imprenable qui vous attend à l’arrivée.

Pour les randonneurs, avec un départ de Théus, préparez-vous à 5 heures d’ascension et de descente sur 12 km. Pour les plus courageux, un départ est également possible depuis Avançon, mais il faut compter 7 heures de « balade » et près de 20 km. Dans les deux cas, ce sont 900m de dénivelé positif que vous devrez affronter. Vous êtes plutôt deux roues ? Pas de souci, le Mont Colombis et ses pentes à 9% (jusqu’à 16% sur certains passages) est une étape mythique pour tout cyclotouristes. Ce sommet isolé a même été empruntée par le Tour de France.

Vue du Mont Colombis ©Analogue

Mont Colombis : Pour tous les goûts !

Pour ceux qui ne veulent ou ne peuvent, ni marcher ni pédaler, il est aussi possible de monter en voiture jusqu’au sommet. Attention cependant à bien vous renseigner sur l’enneigement parfois tardif du Mont. Il faut prendre également en compte qu’il s’agit d’une route de montagne sinueuse et que vous devez être équipé d’une voiture pouvant vous conduire tout là-haut !

Mais cette option est aussi une très bonne solution pour toute personne voulant monter avec une encombrante voile de parapente… Puisque, oui, Monsieur Colombis est définitivement parfait et vous permet de prendre envol depuis ses hauteurs pour admirer d’encore plus haut le contraste des champs jaunes et verts, la pureté de l’eau du lac, les reliefs, le mélange entre le minéral et le végétal…

Route du Mont Colombis ©Analogue

Et ensuite, on fait quoi ?

Les vallées de l’Avance et de la Durance abritent de nombreux joyaux, méconnus ou trop peu connus des touristes. Alors, si vous êtes de passage dans les environs du Mont Colombis, n’hésitez pas à vous arrêter à Saint-Etienne-du-Laus, pour une visite du sanctuaire de Notre Dame du Laus. Ne passez pas à côté de l’invitation à danser avec les Demoiselles Coiffées de Théus et leur jolie salle de Bal. Ou encore, prenez la journée pour vous prélasser au bord de la piscine flottante de Bois Vieux, à Rousset, sur le lac de Serre-Ponçon : un lieu aussi unique que grandiose ! C’est également à Rousset que vous trouverez le belvédère du barrage de Serre-Ponçon, le muséoscope du lac, la maison de l’eau et de l’énergie et le musée Apiland, qui, comme son nom l’indique, est consacré aux abeilles. En somme, de quoi combler petits et grands, curieux de culture ou de nature, amoureux de grands espaces, de sports nautiques, terrestres et aériens… Un territoire bien complet donc, qui vous attend avec impatience !

Un haut lieu scientifique

En plus d’offrir une vue magnifique, Le Mont Colombis a une utilité scientifique puisqu’il abrite à son sommet le radar « RHyTMME » (Risque Hydrométéorologique en Territoires de montagnes et Méditerranées). Inauguré en septembre 2013, ce radar couvre les Hautes-Alpes, la moitié Nord des Alpes-de-Haute-Provence et la frange Est de la Drôme. Son rôle est de prévenir des risques face aux précipitations pouvant causer inondations, glissements de terrain, crues torrentielles ou encore avalanches. Il permet également de gérer au mieux d’autres risques naturels comme les feux de forêt, par exemple.

Les Pépites de France
RÉDIGÉ PAR

Les Pépites de France

L'équipe des Pépites de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.