La fabuleuse topiaire des Jardins de Marqueyssac, Dordogne

305
0
La fabuleuse topiaire des Jardins de Marqueyssac, Dordogne

Les jardins et le château de Marqueyssac : En haut d’une falaise surplombant une vallée dans le département du Périgord Noir en France se trouve un magnifique château avec une histoire fascinante et un magnifique étalage de topiaires qui en a fait l’un des jardins les plus célèbres de toute la France.

Le Château de Marqueyssac est acquis à la fin du 17e Siècle par Bertrand Vernet de Marqueyssac, Conseiller de Louis XIV, le Roi Soleil. Les jardins qui s’étendent sur 22 hectares et six kilomètres d’allées sont immédiatement reconnaissables grâce aux sculptures de buis qui dominent les vues.

jardins de marqueyssacPlus de 150 000 buis poussent ici, façonnés, taillés et tatoués dans des formes fabuleuses sur fond de cyprès et de pins parasols. Les bâtiments aux toits de pierre du château, les vues sur la vallée et les chemins sinueux se combinent pour créer une vue magnifique, qui enflamme l’imagination. À la fois dynamique et plein de mouvement, mais avec un degré de formalité et des compétences pointues en matière de style.

Les formes de buis roulent et se confondent, comme un énorme et très tranquille troupeau de moutons verts, étalés en belles formations harmonieuses. L’aménagement des terrasses de ces splendides jardins est attribué au jardinier le plus célèbre de France, André le Nôtre. Il n’a pas été personnellement impliqué dans la construction et la surveillance, mais a fourni les plans de la conception originale du jardin. La demande était venue du propriétaire de l’époque, l’évêque de Sarlat (la capitale du Périgord Noir) via son neveu – un précepteur personnel du jeune dauphin à Versailles – et Le Nôtre n’était que trop heureux d’obtempérer (et d’envoyer l’un de ses meilleurs assistants aider). Il est bien sûr resté à la disposition de son roi.

Ce n’est qu’au milieu des années 1800 que les buis ont été plantés (ils datent presque tous de la seconde moitié du 19e Siècle). Le propriétaire de l’époque, Julien de Cerval, magistrat de Sarlat était un jardinier fanatique passionné par l’Italie où il avait servi comme soldat. Il a importé des arbres et des plantes d’Italie et a créé un design qui rappelait ses souvenirs de son pays préféré, y compris la construction d’éléments rustiques.

Les jardins et le château sont tombés en ruine au 20e Siècle, plusieurs des buis de Marqueyssac ont atteint une hauteur de plus de 10 mètres. Cependant, en 1996, le nouveau propriétaire s’est lancé dans un programme de restauration bien que seulement 3000 nouveaux buis aient été plantés depuis lors. Aujourd’hui, l’élagage et la mise en forme sont effectués par quelques jardiniers dévoués qui coupent avec des outils de coupe à l’ancienne, et les fabuleux jardins peuvent être appréciés dans toute leur splendeur toujours verte. Aux beaux jours de l’été, les jardins se visitent éclairés de mille bougies le soir, tandis qu’en journée des ateliers montrent aux visiteurs comment cultiver, palisser et tailler les buis.

Plus sur le Château et jardins de Marqueyssac

Photo de Bev Doliber (Concours photo Good Life France)

Couverture vidéo des jardins de Marqueyssac par la BBC Gardeners World Team, avec des montgolfières flottant comme par magie…

★★★★★

0
Les Pépites de France
Publié par Les Pépites de France L'équipe des Pépites de France.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *